Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CRISE

ASSE - INFO BUT ! : la Metz est dite pour Puel !

L'avenir de Claude Puel a été décidé en interne, à l'ASSE...

Zapping But! Football Club Le journal de l'AS Saint-Etienne : Peut-on croire en des jours meilleurs?

« Puel, dirigeants, joueurs, tous responsables de ce chaos » : telle était la banderole déployée dans le kop nord avant le coup d'envoi du match ASSE-Angers (2-2), retardé d'une heure suite à la colère des Ultras stéphanois. La veille, déjà, ceux-ci avaient fixé un ultimatum à Puel, affichant clairement leur volonté de voir le manager général du club, 20e de L1 et toujours sans victoire, se retirer. Il n'en sera rien. Pas question pour Puel de démissionner, et les dirigeants, selon nos informations, ont décidé de le maintenir au moins jusqu'au match de samedi à Metz.

Il sera sur le banc samedi à Saint-Symphorien

Toujours muette, la direction de l'ASSE a apprécié la réaction de l'équipe contre Angers (2-2), sa solidarité, comme lors du dernier match à domicile contre Lyon (1-1). De plus, elle ne voudrait pas donner l'impression de céder à la pression des supporters, qui se sont sans doute mis hors jeu pour le ou les prochains matches à Geoffroy-Guichard, un huis clos total ou partiel semblant acquis après les événements de vendredi dernier. Enfin, la succession éventuelle de Puel divise en interne. Le nom de Pascal Dupraz, que Jean-François Soucasse a connu à Toulouse, est évoqué par certains médias. Mais il ne ferait pas l'unanimité, comme les autres solutions envisagées, menant à David Guion, ancien stéphanois, et à Laurent Huard, l'actuel responsable de la formation du club, titulaire du DEPF...

Pour résumer

Les Ultras de l'ASSE avaient fixé un ultimatum à Puel, affichant clairement leur volonté de voir le manager général du club, 20e de L1 et toujours sans victoire, se retirer. Il n'en sera rien. Pas question pour Puel de démissionner, et les dirigeants, selon nos informations, ont décidé de le maintenir au moins jusqu'au match de samedi à Metz.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS