Credit Photo - Montage à base de photos Icon Sport
par Alexandre Corboz
BILAN

ASSE : le bon, la brute et le truand des Verts

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2020-21. Welcome à Sainté City !

Zapping But! Football Club ASSE - OL: Le debrief d'après match

Le bilan général :

20e de Ligue 1 (12 pts)

Qualifié pour les 16e de finale de Coupe de France à Jura-Sud (N2).

Le bon : Wahbi Khazri

Dans une première partie de saison où rien n'a tourné dans le bon sens pour l'ASSE, le Tunisien aura vraiment été l'éclaircie au milieu de la nuit. Parfois seul au monde pour tenter de tirer les Verts de la médiocrité, Khazri a marqué des buts importants – parfois sublimes – pour empêcher les Stéphanois d'être décrochés à mi-parcours. 7 buts en 19 matches (le dernier à Metz le 30 octobre) et un brassard de capitaine récupéré au départ de Claude Puel...

La brute : Roland Romeyer

Ces derniers mois, le président du Directoire a passé un cap dans l'indécence. Il est désormais en roue libre au point d'appeler des journalistes pour les insulter quand une information ou un sujet lui déplait voir de traiter tous les supporters d'abrutis, incapable de reconnaître qu'il est – selon ses dires – le meilleur président de l'ASSE depuis Roger Rocher. Le plus supporter surement, le plus lucide malheureusement pas...

Le truand : Claude Puel

S'il se plait à se présenter comme un « bâtisseur » lorsqu'il amorce un projet, le Castrais est parfois, par ses décisions tranchées, un fossoyeur. A l'OL, c'est le surnom qu'il avait. Du côté de l'ASSE, c'est ce que les supporters retiendront en majorité de lui. Sans moyen, avec des jeunes vainqueurs de la Gambardella pas toujours au niveau, Claude Puel a essayé d'amorcer un virage chez les Verts. Il sera finalement parti avec un gros chèque (entre 1,5 et 1,8 M€), laissant le club au bord du précipice avec un effectif beaucoup trop faible pour la Ligue 1... Tout n'est pas de sa faute, clairement, mais certains départs sont de son fait et coûtent chers aujourd'hui (Ruffier, Debuchy, M'Vila, etc.).

Pour résumer

Fans de Sergio Leone et des westerns spaghettis, laissez vous porter par la rubrique de But! Football Club pour les fêtes de Noël. On a désigné trois personnalités de nos clubs fétiches pour être le bon, la brute et le truand de ce début de saison 2021-22.