Jean-Philippe KrassoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AVENIR

ASSE – Mercato : Krasso déjà prêt à quitter le navire

En fin de contrat en juin, Jean-Philippe Krasso n'est pas parti pour prolonger chez les Verts. Une situation qui pourrait même conduire à un départ dès cet hiver...

Zapping But! Football Club ASSE : les Verts sans cellule de recrutement, un problème ?

Meilleur buteur de L2, meilleur passeur aussi, Jean-Philippe Krasso portait le brassard de capitaine de l'ASSE contre Metz et Rodez pour son retour de suspension, en l'absence d'Anthony Briançon, et malgré la présence en du vice-capitaine Jimmy Giraudon. Un choix que Laurent Batlles a expliqué par les performances de son attaquant, par sa volonté de le responsabiliser davantage. Mais en lui confiant le brassard, le technicien voulait aussi sans doute lui lancer un autre message, pour lui faire comprendre son importance alors qu'il est en fin de contrat et qu'il ne semble pas vraiment enclin à poursuivre l'aventure dans le Forez.

Il a des touches en L1 et à l'étranger

Prêté ces deux dernières saisons au Mans (N1) et à l'AC Ajaccio (L2), Krasso (25 ans) n'avait jamais vraiment eu sa chance à l'ASSE depuis son arrivée en provenance d'Epinal (N2) à l'été 2020. Ni avec Claude Puel ni avec Pascal Dupraz. C'est à l'ACA qu'il s'est révélé, ses 4 buts et ses 2 passes décisives contribuant à la montée du club corse en L1. Avant de réaliser un début de saison canon, lui qui pointait à 7 buts après six journées de L2, au soir de son quadruplé contre Bastia (5-0). Des performances qui lui valent d'être de plus en plus surveillé, surtout que sa situation contractuelle est intéressante. L'ASSE a proposé au natif de Stuttgart une prolongation de deux ans, avec une légère hausse de son salaire (de 15 000 à 20 000€). Une proposition écartée par les représentants du joueur, bien trop basse à leurs yeux. Pas vraiment surprenant quand on sait que plusieurs recrues estivales perçoivent deux fois plus que ce que le board proposait... Krasso peut prétendre à un salaire bien plus élevé dans un autre club, en L1 ou à l'étranger, et la situation sportive actuelle de l'ASSE n'est pas de nature à l'inciter à se lier sur la durée avec le club forézien. En interne, les dirigeants se sont fait une raison : ils savent que Krasso ne prolongera pas. Son choix est acté. Et plutôt que de le voir partir libre au printemps, une (petite) vente en janvier n'est pas à exclure. Plusieurs clubs frappent à la porte, notamment Strasbourg et Montpellier, mais aussi Anderlecht, Feyenoord et des clubs allemands, si l'ont en croit nos confrères de France Bleu. Krasso, qui a repoussé les avances de Kiev et d'un club russe récemment, serait aussi ciblé par l'Etoile Rouge de Belgrade. Reste à savoir ce que fera l'ASSE en cas de proposition cet hiver...

 

Pour résumer

En fin de contrat en juin, Jean-Philippe Krasso n'est pas parti pour prolonger chez les Verts. Une situation qui pourrait même conduire à un départ dès cet hiver. Des clubs de L1 et des formations étrangères le convoitent.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.