ASSE : salary cap, Puel, jeunes… Piquionne évoque les maux verts et charge Romeyer
Frédéric PiquionneCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CASH

ASSE : salary cap, Puel, jeunes… Piquionne évoque les maux verts et charge Romeyer

Attaquant de l'ASSE de 2004 à janvier 2007, Frédéric Piquionne garde un bon souvenir du Forez. Devenu consultant, il continue de suivre l'actualité des Verts. Il livre son analyse de la mauvaise passe depuis que Claude Puel en est le manager… tout en expliquant que le mal remonte à plus loin.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Mathieu Debuchy

Avant-dernière au classement, l'ASSE va mal. Et ce ne sont pas les réceptions de Nice ce samedi ou le derby de la semaine prochaine qui risquent de rendre ses supporters optimistes. Dans un entretien accordé à l'excellent Stéphane Desenclos pour Le Quotidien du Sport, Frédéric Piquionne, passé par Saint-Etienne entre 2004 et son départ polémique en janvier 2007, décrypte la mauvaise passe forézienne. Qui trouve ses racines il y a longtemps

"Saint-Etienne n’est pas à sa place… Malheureusement, c’est un club qui est dirigé par deux présidents qui, depuis de nombreuses années, n’ont pas la même façon de voir les choses. Ce qui a fait beaucoup de mal au club, c’est le fameux « salary cap » qui a été instauré. Même si c’était un faux salary cap, avec des primes importantes pour compenser, il a fait fuir des joueurs… C’est bien beau de proposer des salaires à 80 000 euros par mois avec des primes à partir de 10 matchs joués, une autre à partir de 20 matchs… Mais si vous vous blessez ? Vous n’avez aucune garantie. A l’époque de Galtier, c’est ce qui a fait qu’un joueur comme Andy Delort n’est pas venu." Salary cap mis en place par Roland Romeyer, celui-là même qui avait bloqué le transfert de Piquionne à Lyon et avait ensuite eu des mots très durs à son égard…

Concernant le travail de Claude Puel chez les Verts, l'ancien attaquant déclare : "Il est manager général, ce qui implique que tout passe par lui. Mais il ne peut pas tout assumer, il n’a pas le temps. C’est un entraîneur qui a des idées, avec une forte personnalité, mais ça ne suffit pas. Il ne peut pas tout faire. Il a voulu faire son équipe autour des joueurs qui ont gagné la Gambardella, avant de se rendre compte que ce n’était pas viable. Pourtant, à Saint-Etienne, il y a de très bons jeunes. Mais il faut les entourer, les encadrer avec des joueurs d’expérience". Un constat que beaucoup partagent dans le Forez !

Le salary cap à l'origine des maux de l'ASSE selon Piquionne

Si l'AS Saint-Etienne est en grande difficulté aujourd'hui, c'est parce que, selon Frédéric Piquionne, le salary cap instauré par Roland Romeyer il y a plus de dix ans pour sauver le club l'a empêché de grandir. Et le projet jeunes de Claude Puel n'aide pas…

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet