ASSE – RC Strasbourg : Bernard Caïazzo dénonce une injustice qui frappe les Verts
Bernard Caïazzo en compagnie du Président de la République Emmanuel MacronCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COUP DE GUEULE

ASSE – RC Strasbourg : Bernard Caïazzo dénonce une injustice qui frappe les Verts

Bernard Caïazzo ne comprend pas que le stade de foot de Ligue 1 ne puissent pas accueillir plus de 5000 spectateurs alors que des dérogations sont offertes sur d'autres sports.

Avec la crise du Covid-19, la jauge de spectateurs dans les stades est maintenue à 5 000 spectateurs sauf dérogation. A chaque match, l'AS Saint-Etienne tente d'ailleurs de discuter avec la Préfecture pour obtenir une extension de jauge... Et à chaque fois le club ligérien se retrouve retoqué. C'est notamment le cas pour le match face au RC Strasbourg (3e journée) qui se jouera samedi prochain dans le Chaudron.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Des passe-droits pour le rubgy, pas pour le foot

S'il était resté plutôt tranquille après la décision des autorités pour le match de Lorient, Bernard Caïazzo avait cette fois-ci plus de mal à contenir son agacement avec cette deuxième réponse négative en 15 jours. Il l'a fait savoir à l'occasion d'un entretien à France Info, dénonçant des disparités avec d'autres sports et notamment le rugby.

« La jauge autorisée à 9 000 pour le Stadium de Brive à l'occasion de la reprise du Top 14 de rugby. À un moment, les supporters de football de manière générale se posent la question d'un traitement particulier pour le football qu'on a beaucoup de mal à comprendre. Est-ce que c'est normal qu'on autorise 5 000 supporters dans un stade de 6 000 places, mais pour un stade de 80 000 places comme le Stade de France, on autorise 5 000 supporters, pourquoi cette distorsion ? », s'est agacé le président du Conseil de Surveillance des Verts.