Mohamed Bayo (Clermont)
Mohamed Bayo (Clermont)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ÉCART

FC Nantes - Clermont (2-1) : les détails troublants de l’affaire Bayo

Battu samedi après-midi à Nantes (1-2), Clermont a dû gérer, hier, une affaire extra-sportive au sujet de son attaquant vedette Mohamed Bayo (23 ans).

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

L’affaire Mohamed Bayo fait trembler les volcans d’Auvergne. Meilleur buteur du club cette saison (6 buts en Ligue 1, dont un contre le FC Nantes hier à la Beaujoire), le joueur de 23 ans a passé son dimanche en garde à vue.

Rentré à Clermont juste après la défaite face aux Canaris samedi (1-2), Bayo s’est rendu à un mariage. Au petit matin, selon La Montagne, l’international guinéen a été impliqué dans un accident de la route. Après avoir grillé un feu rouge au volant d’un véhicule de location, l’attaquant serait entré en collision avec une autre voiture.

Bayo déjà condamné en 2019 pour conduite sous stupéfiants

Le joueur du CF63 aurait été reconnu par les occupants du véhicule et aurait tenté de prendre la fuite avant d’être interpellé par la police non loin du lieu de l’accident. Bayo, qui conduisait avec un taux d’alcool de 0,88 g/l de sang (il est interdit de conduire avec un taux supérieur ou égal à 0,5 g/l de sang), a été placé en garde à vue. Sa sortie était attendue hier soir.

Citant le parquet de Clermont-Ferrand, le quotidien régional précise que Bayo avait déjà été condamné en 2019 pour conduite sous stupéfiants. Joint hier soir par L’Équipe, le Clermont Foot 63 n’a pas souhaité faire de commentaire à ce stade.

Pour résumer

Battu samedi après-midi à Nantes (1-2), Clermont a dû gérer, hier, une affaire extra-sportive au sujet de son attaquant vedette Mohamed Bayo (23 ans). Le buteur a connu un écart de conduite dans la nuit de samedi à dimanche.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert