Robert LewandowskiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
BELLE SEMAINE

Comme face à Villarreal, le FC Barcelone a plié son match contre Bilbao à la mi-temps

Annoncé au bord du ravin avant cette semaine, le FC Barcelone a passé trois buts à Villarreal jeudi et trois autres ce soir à l'Athletic Bilbao, à chaque fois grâce à dix minutes de très haut niveau. Les Basques ont les deux genoux à terre dès la pause...

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Stade Rennais : les chiffres de la carrière d'Ousmane Dembélé

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour le FC Barcelone ! Lors de la dernière, son nul à domicile contre l'Inter Milan (3-3) l'a placé au bord de l'élimination de la Champions League et sa défaite le dimanche suivant au Bernabeu lui a fait perdre la pole position en Liga. Xavi était alors critiqué, voire menacé, l'équipe était annoncée toute proche de la crise.

Et puis, il y a eu un réveil contre Villarreal (3-0) jeudi avec trois buts inscrits en sept minutes en fin de première période (31e-38e). Et rebelote ce dimanche, toujours au Camp Nou. Avec un Lewandowski et Dembélé de très haut niveau, les Blaugrana se sont offerts le scalp de l'Athletic Bilbao en dix minutes. A la 12e, Dembélé a ouvert le score de la tête sur un centre de Lewandowski. A la 18e, Roberto a doublé la mise sur une frappe contrée suite à une passe de... Dembélé. Et à la 22e, Lewandowski a inscrit le même but que contre Villarreal (contrôle en pivot pour mettre son défenseur dans le vent, frappe dans la foulée) sur un service de... Dembélé. Du beau travail. Les Lions n'ont pas rugi un seul instant. Seule ombre au tableau, Gavi, tout frais lauréat du trophée Kopa de France Football, est sorti sur blessure, en larmes, à la 34e minute. Il est rentré aux vestiaires en marchant mais ça n'augure rien de bon.

Pour résumer

Annoncé au bord du ravin avant cette semaine, le FC Barcelone a passé trois buts à Villarreal jeudi et trois autres ce soir à l'Athletic Bilbao, à chaque fois grâce à dix minutes de très haut niveau. Les Basques ont les deux genoux à terre dès la pause...

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.