Ludovic Blas (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COPIER-COLLER

FC Nantes : Blas confirme au FCN un syndrome fatal à l’ASSE et aux Girondins

Malgré la déroute du FC Nantes au Roazhon Park dimanche face au Stade Rennais (0-3), et la 19e place au classement, Ludovic Blas (24 ans) ne pense pas que les Canaris soient véritablement en danger.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Honte. C’est le premier mot venu à l’esprit d’Antoine Kombouaré après la déroute du FC Nantes hier face au Stade Rennais (0-3). Et pour cause, les Canaris ont tenu avant d’être écrasés par les inspirations de Martin Terrier et consorts au Roazhon Park.

« On est enfin 19e, voilà, n’a pu que constater le Kanak. Ça faisait un moment qu’on dégringolait, mais c’est bien. J’entends enfin des joueurs parler dans le vestiaire, même si j’attends des actes. Il faut une prise de conscience, que tout le monde se serre les coudes ».

Ludovic Blas ne disait pas autre chose et ne veut pas s’inquiéter au sujet du classement. « Oui, le classement est dangereux mais pas dramatique », a-t-il déclaré après la rencontre. Le genre de déclarations qui fait penser à celles des joueurs de l’ASSE la saison dernière à pareille époque. « Blas en mode Sainté et Bordeaux l'année dernière. Qu'il tire la sonnette d'alarme ! Pas qu'il dise "on est qu'en octobre" comme Sainté l'année dernière », a pesté l'insider Emmanuel Merceron.

Pour résumer

Malgré la déroute du FC Nantes au Roazhon Park dimanche face au Stade Rennais (0-3), et la 19e place au classement, Ludovic Blas (24 ans) ne pense pas que les Canaris soient véritablement en danger. Comme l'ASSE et Bordeaux la saison dernière...

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.