FC Nantes : le bon, la brute et le truand de la première partie de saison
Nicolas PalloisCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
BILAN

FC Nantes : le bon, la brute et le truand de la première partie de saison

Pour Noël, « But ! Football Club » dresse un bilan club par club de la première partie de saison sur un air de western spaghetti estampillé Sergio Leone. L'épisode nantais.

Zapping But! Football Club RC Lens : le debrief du match face au FC Nantes

Le bon : Randal Kolo Muani

Au cœur de la grisaille, « RKM » représente une forme d'espoir, une éclaircie. S'il marque relativement peu, l'international Espoirs prouve en revanche beaucoup à chaque fois qu'il est sur le pré. Cela faisait tellement longtemps que les fans nantais attendaient de voir un attaquant percutant. Ils ne peuvent que se réjouir de l'éclosion de l'ancien Boulonnais, symbole qu'un prêt en division inférieur peut aussi être profitable au FC Nantes. Et si c'était lui le dernier régal offert par Christian Gourcuff au monde du football ?

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

La brute : Nicolas Pallois

Si, contrairement à Andrei Girotto, Imran Louza ou Fabio, le capitaine du FC Nantes n'a pas été exclu cette saison, l'ancien Bordelais cartonne toujours autant (5 jaunes en 15 matches joués). Disserte pour mettre des coups de pied aux fesses à ses partenaires en conférence de presse et habile pour mettre des gifles en douce (n'est-ce pas Tino Kadewere ?), Pallois avait la gueule de l'emploi pour rester notre « brute » made in FCN.

Le truand : Jean-Kévin Augustin

Pour beaucoup, le FCN avait fait une bonne affaire en récupérant gratuitement « JKA » dont ni Leeds ni Leipzig ne voulaient plus entendre parler. Il faut croire que le coup était bien trop beau pour qu'il n'y ait pas un loup derrière. Finalement, Nantes a récupéré un joueur totalement en méforme qui s'était franchement laissé aller durant l'été avec sa période d'inactivité. Aujourd'hui, on se rapproche davantage de l'escroquerie que du coup de génie...

La brute : Nicolas Pallois

Si, contrairement à Andrei Girotto, Imran Louza ou Fabio, le capitaine du FC Nantes n'a pas été exclu cette saison, l'ancien Bordelais cartonne toujours autant (4 jaunes en 14 matches joués). Disserte pour mettre des coups de pied aux fesses à ses partenaires en conférence de presse, Pallois avait la gueule de l'emploi pour rester notre « brute » made in FCN.

Le truand : Jean-Kévin Augustin

Pour beaucoup, le FCN avait fait une bonne affaire en récupérant gratuitement « JKA » dont ni Leeds ni Leipzig ne voulaient plus entendre parler. Il faut croire que le coup était bien trop beau pour qu'il n'y ait pas un loup derrière. Finalement, Nantes a récupéré un joueur totalement en méforme qui s'était franchement laissé aller durant l'été avec sa période d'inactivité. Aujourd'hui, on se rapproche davantage de l'escroquerie que du coup de génie...