FC Nantes : un gros risque se profile en cas de barrages
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CALENDRIER

FC Nantes : un gros risque se profile en cas de barrages

Toujours 18e malgré ses quatre victoires de rang, le FC Nantes a toujours son destin en main pour éviter les barrages... Et il vaudrait mieux finir le travail face au MHSC.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Bien que porté par une série de quatre victoires consécutives en Ligue 1, le FC Nantes est encore 18e et barragiste. Les Canaris doivent finir le travail dimanche prochain contre Montpellier (victoire ou nul sous certaines conditions) pour éviter de jouer sa vie dans une double confrontation contre un pensionnaire de Ligue 2.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Le Paris de Girard, le GF38 ou le Téfécé toujours en course...

Le programme des barrages est d'ailleurs totalement connu aujourd'hui. Dès mardi (20h45), le Play-off 1 oppose, au stade des Alpes, Grenoble au Paris FC de l'ancien coach des Canaris René Girard. Le vainqueur de ce match enchaînera vendredi (20h45) au Stadium face au Toulouse FC. On connaîtra donc l'adversaire potentiel des Canaris deux jours avant la 38e journée de Ligue 1.

… Avec une plage de récupération plus longue

Par la suite, le club de l'élite sera désavantagé avec 48 heures de récupération en moins et l'obligation d'affronter le candidat restant à la montée dès le jeudi 27 mai à 20h45 sur son stade pour un match retour à la maison le dimanche 30 à 20h45. Alors que, par le passé, il affrontait une équipe sortant d'un marathon de matchs couperets avec une semaine pleine pour se préparer, le 18e de L1 n'aura cette fois-ci que quatre jours pour se préparer à un déplacement qui s'annonce quoi qu'il arrive sérieux. A Nantes de s'éviter de vivre une semaine de stress supplémentaire.

Pour résumer

Cette saison, le 18e de Ligue 1 n'est clairement pas protégé pour les barrages. Le FC Nantes a tout intérêt à s'éviter le piège.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz