Franck et Waldemar Kita n'ont pas la même opinion du foot féminin à Nantes !Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
FEMININES

FC Nantes : une nouvelle crise couve chez les Canaris, les Kita prêts à trancher dans le vif ?

Au FC Nantes, la crise n'est jamais loin... Et quand ce n'est pas dans le groupe d'Antoine Kombouaré ou en coulisses qu'il y a le feu, c'est la section féminine qui s'embrase.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire en Ligue 1

Si le FC Nantes de Waldemar Kita est un habitué des crises et des psychodrames plus ou moins importants, les Canaris ne nous avaient encore jamais fait le coup d'une implosion de sa section féminine. D'après Ouest-France, c'est désormais chose faite !

Le président allume Vizcarrondo ... C'est la guerre dans l'équipe féminine !

En l'espace de quelques jours, le FC Nantes, dernier de D2 féminine, a changé son coach pour appeler Oswaldo Vizcarrondo à la barre et limogé sa coordinatrice sportive Julie Fryc, mettant fin à sa période d'essai pour raisons économiques afin de ne pas avoir à lui verser d'argent en cas de relégation en 3ème division.

Le quotidien ligérien nous apprend que le président de la section amateurs Jacky Soulard a ouvertement attaqué le nouvel entraîneur Oswaldo Vizcarrondo, lequel tente de faire le ménage dans le staff. Le Vénézuélien n'a bien évidemment pas apprécié, la sortie de son dirigeant.

Franck Kita prêt à éteindre la section féminine ?

Comme souvent quand il y a le feu au FC Nantes, les Kita sont aux abonnés absents. Cette saison, Waldemar Kita n'a pas daigné se présenter à la photo officielle des filles. Quant à Franck Kita, jamais réellement intéressé par la question du foot féminin à Nantes, il n'est focalisé que sur l'aspect comptable des choses avec dans l'idée de faire disparaître cette section coûteuse pour le club. C'est d'ailleurs lui qui a nommé Oswaldo Vizcarrondo avec pour mission de réduire la voilure. Ambiance...

Le FC Nantes féminin est en crise !

Au FC Nantes, la crise n'est jamais loin... Et quand ce n'est pas dans le groupe d'Antoine Kombouaré ou en coulisses qu'il y a le feu, c'est la section féminine qui s'embrase. Ouest-France raconte la guerre lunaire qu'il y a en interne.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.