FC Nantes : une nouvelle manifestation anti-KIta prévue face au SCO d'Angers
Supporters avec une banderole anti-KitaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DERBY AMER

FC Nantes : une nouvelle manifestation anti-KIta prévue face au SCO d'Angers

Une semaine après la débordements survenus en marge du match contre Dijon (0-0), les supporters du FC Nantes vont de nouveau manifester dimanche, à l'occasion du derby contre le SCO d'Angers, pour réclamer le départ de Waldemar Kita.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Que de remous en ce moment au FC Nantes ! Entre les mauvais résultats, le remplacement de Christian Gourcuff par Patrick Collot, les enquêtes visant la gestion de Waldemar Kita et la grogne permanente des supporters, il ne se passe pas un jour sans qu'on parle (en mal) des Canaris ! Et ça devrait hélas continuer… En effet, demain, à l'occasion de la réception d'Angers pour le derby des Pays de la Loire, les ultras ont appelé à une nouvelle manifestation, une semaine après celle qui avait dégénéré en marge du match contre Dijon (0-0).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Un rassemblement avant le coup d'envoi du match

L’association Activ Nantes Supports a ainsi publié un message sur les réseaux sociaux pour demander à ses adhérents de se joindre aux ultras dimanche : "Suite au communiqué de la Brigade Loire du 17 décembre 2020, nous appelons nos adhérents ainsi que tous les amoureux du FC Nantes à se joindre au rassemblement prévu dimanche 20 décembre de 13h à 14h30 à l’arrêt de tram Beaujoire. Ce mouvement pacifique et statique sera l’occasion de réaffirmer ensemble notre volonté de défendre les valeurs de l’institution FC Nantes. Nous vous espérons nombreux dans le respect des règles sanitaires (masques et distanciation)".

La semaine dernière, la même manifestation avait dégénéré, des affrontements ayant lieu avec les forces de l'ordre. Raison pour laquelle, le communiqué d'Activ Nantes Supports insistait bien sur les mots "pacifique" et "statique", écrits en capitales.