FC Nantes – Mercato : un coup double signé Bayat derrière l'ultime recrue des Canaris ?
Mogi Bayat continue son petit business à Nantes dans le dos de KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MOGIPOLI

FC Nantes – Mercato : un coup double signé Bayat derrière l'ultime recrue des Canaris ?

Mogi Bayat a-t-il conclu un pont spécial entre Nantes et la Gantoise derrière le dossier Osman Bukari ? Cela y ressemble...

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Habitué aux coups improbables, le FC Nantes a été conforme à sa réputation en enrôlant en prêt sans option d'achat l'ailier de la Gantoise Osman Bukari (22 ans). Une nouvelle fois un coup signé à 100% de Mogi Bayat, l'agent qui fait la pluie et le beau temps chez les Canaris, et un joueur au physique incertain puisqu'il n'a pas disputé de préparation avec le club belge cet été.

Bukari pris par Nantes pour accélérer le départ de Coulibaly ?

International A ghanéen (2 capes), passé notamment par le club slovaque de Trencin, Osman Bukari a tout de l'échange de bons procédés. En effet, comme le rapporte l'excellent compte Twitter MSV Foot, bien renseigné sur le Mercato nantais, le mouvement de Bukari s'accompagne d'un intérêt soudain de Gent pour … Kalifa Coulibaly (29 ans), un autre client de Mogi Bayat. Si le Malien, qui est actuellement blessé, n'est pas le plan pour remplacer Roman Yaremchuk (désormais au Benfica), il figure bel et bien dans les options.

S'interrogeant sur la liaison entre les deux dossiers, MSV Foot plaint en tout cas le FC Nantes de voir composer avec l'influent agent phare de Jupiler League : « Osman Bukari n’a pas eu de préparation, au lieu qu’il soit un boulet pour La Gantoise, Bayat en a décidé autrement. Je plains de plus en plus les Canaris … » Inquiétant ?

Bukari pour faciliter le départ de Coulibaly ?

Prêté au FC Nantes par la Gantoise, Osman Bukari est vendu comme un renfort international chez les Canaris mais il semblerait que derrière l'arrivée en prêt du Ghanéen se cache un autre dossier encombrant des Canaris : celui de Kalifa Coulibaly.