par Benjamin Danet
FINANCES

Girondins : grave problème en Belgique pour Gérard Lopez qui tape sur le LOSC !

Déjà confronté à des problèmes financiers, et sportifs, aux Girondins de Bordeaux, le président Gérard Lopez n'est guère mieux loti en Belgique avec le club de Mouscron dont il est propriétaire. Les joueurs de l'effectif professionnel se sont mis en grève !

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Les temps sont durs pour Gérard Lopez. Désormais homme fort des Girondins de Bordeaux, et ancien du LOSC, il doit faire face à de sérieux problèmes financiers en Gironde ainsi qu'à des soucis sportifs, le club étant aujourd'hui situé en bas de tableau. Voilà pourquoi, afin d'alléger la masse salariale, il tente d'écarter plusieurs joueurs de l'effectif professionnel, dont le défenseur central, Laurent Koscielny.

On a appris, ce matin, qu'un autre club dirigé par Gérard Lopez ne se portait guère mieux. En effet, et selon le quotidien Le Soir, les joueurs de Mouscron, qui évolue en seconde division, ont décidé de se mettre en grève en raison du non-versement des salaires du mois de décembre dernier. Les employés l'ont été, mais ni le staff, ni les joueurs. Visiblement, le souci de trésorerie est récurrent puisque les salariés de Mouscron avaient déjà été payés avec retard en novembre dernier.

Il y a quelques minutes, le club belge a publié un communiqué sur son site officiel. Et rappelé que le problème financier venait d'une somme toujours donnée par...le LOSC et son président actuel, Olivier Létang ! Une affaire qui remontre bien entendu au passage de Gérard Lopez dans le Nord. Voici le communiqué.

"Comme annoncé dans la presse, les joueurs du Royal Excel Mouscron ont décidé de ne plus s’entraîner jusqu’à nouvel ordre suite au retard du paiement des salaires de décembre. La direction a pris acte de cette décision. Ne niant aucunement les problèmes rencontrés par le club ces derniers mois pour honorer les salaires, elle tient à préciser que cette situation délicate est uniquement dû au fait de la décision unilatérale du LOSC de ne pas respecter ses engagements.

Lors de la collaboration entre les deux clubs, Mouscron avait dû fortement augmenter ses coûts en accueillant un groupe conséquent de joueurs du LOSC en contrepartie d’un accord financier.  Ceci permettait à des joueurs comme Koffi ou  Onana, par exemple, d’évoluer dans un championnat professionnel Belge au lieu de végéter dans un championnat amateur français. Par cette opération le LOSC bénéficiait d’une médiatisation de ses joueurs et donc d’une plus-value financière. Sans compter que cette opération était moins couteuse pour le LOSC que si ses joueurs évoluaient dans une division inférieure française.

C’est le non-respect de cet accord qui plonge aujourd’hui le club dans cette situation délicate. Le club français nous est redevable d’une somme conséquente qui nous aurait permis de boucler le budget de cette saison sans la moindre difficulté. La direction du club insiste sur le fait qu’elle s’’échine à trouver des solutions pour assurer la continuité du club. Plusieurs pistes sont actuellement à l’étude et elle a bon espoir que l’une d’entre elles sera menée à bien dans un délai raisonnable. Dans cette période compliquée, la direction assure qu’elle met tout en œuvre pour le bien du club et elle compte sur l’ensemble des membres du Royal Excel Mouscron ainsi que sur l’ensemble de ses sympathisants pour la soutenir dans cette démarche."

Pour résumer

Déjà confronté à des problèmes financiers, et sportifs, aux Girondins de Bordeaux, le président Gérard Lopez n'est guère mieux loti en Belgique avec le club de Mouscron dont il est propriétaire. Les joueurs de l'effectif professionnel se sont mis en grève !

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet