Girondins : les Ultramarines montent au créneau pour éviter le redressement judiciaire
Le stade Matmut-AtlantiqueCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRAINTE

Girondins : les Ultramarines montent au créneau pour éviter le redressement judiciaire

Après l'annonce par les Girondins de Bordeaux qu'aucune offre de reprise n'avait été retenue, la menace d'un redressement judiciaire grandit. Chose à laquelle veulent s'opposer les Ultramarines.

Hier, le quotidien Sud-Ouest a consacré un long article à la candidature de Gérard Lopez pour les Girondins de Bordeaux. L'ancien président du LOSC, qui a conduit les Dogues au titre de champion de France, même s'il a été démis de ses fonctions en décembre à cause de finances dans le rouge, est très ambitieux. Mais pour le moment, sa candidature n'a pas été retenue. Et alors que la nouvelle deadline est fixée à mardi, la crainte d'un redressement judiciaire grandit chez les fans du Scapulaire.

Les Ultramarines ont conscience que le danger est grand pour le FCGB. Sur les réseaux sociaux, ils ont lancé une pétition, #NonAuRedressementJudiciaire, avec ce cri du cœur : "Supporters Girondins, il y a péril en la demeure. Il faut à tout prix éviter le redressement judiciaire si nous ne voulons pas voir la longue et glorieuse histoire des Girondins de Bordeaux balayée d'un revers de main". Un message sans doute plus destiné aux candidats à la reprise qu'aux fans qui, eux, n'ont aucune prise sur les événements…

Les Ultramarines mobilisés contre le redressement judiciaire

Le principal groupe de supporters des Girondins de Bordeaux, les Ultramarines, a lancé une pétition sur les réseaux sociaux afin que le club ne termine pas en redressement judiciaire. La deadline pour une reprise a été fixée à mardi prochain.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet