Girondins : Nicolas De Tavernost se dédouane du fiasco GACP – King Street
Nicolas de TavernostCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Crouzet
SANS REGRETS

Girondins : Nicolas De Tavernost se dédouane du fiasco GACP – King Street

Le PDG du groupe M6 et ancien actionnaire des Girondins de Bordeaux est revenu sur l’actualité du club girondin et s’est dédouané du fiasco GACP - King Street.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

« Nous avions laissé un club dans un bon état sportif et économique. » Telles sont les certitudes de l’ancien actionnaire des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Tavernost. Dans des propos rapportés par le journaliste Pierre Rondeau, le PDG de M6 est revenu sur le choix de vendre le club et s’est dédouané du fiasco GACP-King Street. 

“En Ligue 1, depuis l’arrivée du PSG, il est quasi-impossible, pour un autre club, d’être champion. Nous avons décidé de quitter les Girondins au moment où le PSG a été racheté. Même les qualifications en Europe devenaient compliquées. Au début des années 2000, avec Bordeaux, nous avons été les seuls à voter contre la Ligue 1 à 20 clubs. Nous voulions toujours rester à 18. De même, nous avions suggéré de prélever l’avantage fiscal de Monaco sur la redistribution des droits TV au bénéfice des autres clubs […] Nous avions laissé un club dans un bon état sportif et économique. Force est de constater que le plan de reprise a échoué et que les nouveaux investisseurs américains ont laissé l’équipe dans un mauvais état. A présent, je pense que les investisseurs viendront que si les recettes sont garanties, pas supposées ou promises”. Reste à savoir si Gerard Lopez, qui a repris le club girondin cette année parviendra à le relever… 

« Nous avions laissé un club dans un bon état sportif et économique. »

Telles sont les certitudes de l’ancien actionnaire des Girondins de Bordeaux, Nicolas de Tavernost. Dans des propos rapportés par le journaliste Pierre Rondeau, il est revenu sur le choix de M6 (dont il est le PDG) de vendre le club et s’est dédouané du fiasco GACP-King Street.