ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, OL, PSG : Canal+ durcit le ton avec la LFP, les clubs inquiets
Maxime Saada (Canal+)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
DROITS TV

ASSE, FC Nantes, RC Lens, OM, OL, PSG : Canal+ durcit le ton avec la LFP, les clubs inquiets

Les droits télé sont un sujet qui va très vite revenir sur le devant de la scène et recommencer à inquiéter la majeure partie des clubs de Ligue 1. Canal+ ne lâche rien.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs gardiens de la saison 2020-2021

Vincent Labrune risque de voir sa longue chevelure se clairsemer au fil des mois. Empêtré depuis octobre avec les droits TV, le président de la LFP est encore loin d’en avoir terminé. Le 30 mai, Canal+ diffusera en effet le barrage retour de Ligue 1, soit le dernier match de la saison. Au-delà de cette date, le grand flou domine et a même obligé l’ancien patron de l’OM à se replonger dans cet oppressant dossier. Objectif : trouver un accord avant la fin du mois pour les trois prochaines saisons.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'OL

La DNCG a décalé la session d’auditions des clubs

Selon RMC Sport, les échanges avec Maxime Saada sont réguliers. Il y a quelques semaines, la patron de la Ligue a demandé à la chaîne cryptée de se positionner sur un prix d’achat des droits. Demande qui n’est pour le moment pas satisfaite et des négociations sont en cours. Les deux collèges de Ligue 1 et Ligue 2 doivent se réunir la semaine prochaine pour trouver une position commune avant le CA de la LFP du 19 mai. Par ailleurs, la chaîne cryptée a fait abandonner l’idée à Labrune de relancer des acteurs extérieurs comme DAZN...

« Dans l’incapacité d’établir un budget prévisionnel pour la saison prochaine, les présidents de clubs se montrent de plus en plus inquiets à l’approche de la fin de saison, explique la radio sportive. Devant cette situation, la DNCG a décalé la session d’auditions des clubs à fin juin-début juillet. Les services de Bercy sont d’ailleurs en échange direct avec le gendarme du foot français afin de permettre aux clubs de bénéficier au maximum des aides prévues par l’Etat. »

Pour résumer

Canal+ ne lâche rien au sujet des droits télé dans ses négociations avec le président de la LFP Vincent Labrune.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert