Daniel Riolo
Daniel RioloCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRITIQUE

Droits TV : Riolo en appelle à l'Etat pour destituer Labrune

Le journaliste Daniel Riolo ne comprend pas que le ministère des Sports ne provoque pas le départ de Vincent Labrune vu la tournure que prennent les négociations pour les droits TV de la Ligue 1.

Zapping But! Football Club LOSC, OL, Monaco, OM : Top 10 des ventes de L1 vers la Premier League

Nous sommes officiellement à moins de deux mois de la reprise de la Ligue 1 et, pour le moment, le championnat de France n'a toujours aucun diffuseur. Un fiasco incroyable qui doit beaucoup au président de la LFP, Vincent Labrune, qui fanfaronnait il y a quelques mois en assurant que le milliard d'euros serait atteint. Aujourd'hui, il supplierait pour récupérer moitié moins. Le dirigeant s'est mis à dos Canal+ depuis les négociations avec Mediapro il y a cinq ans et la chaîne cryptée prend désormais un malin plaisir à lui mettre des bâtons dans les roues.

"Pourquoi la Ministre n’intervient pas ?"

La crise est tellement grave que Daniel Riolo en appelle à l'intervention de l'Etat !

"Dans le dossier droits télé, on a eu intervention de l’Elysee, en vain. Tout indique que l’Orléanais (Vincent Labrune) ne maîtrise plus rien. La LFP est délégation FFF et donc du ministère des Sports. Pourquoi la Ministre n’intervient pas pour 1. Ecarter l’inutile président et 2. Trouver une solution à cette crise ?"

La réponse à ces questions est simple : parce que la FIFA sanctionne très durement toute ingérence étatique dans la question footballistique. Des pays ont été exclus de la Coupe du monde, par exemple, parce que leur président ou un ministre avait décidé de renvoyer le président de la Fédération... Tout le monde semble d'accord pour que Vincent Labrune soit renvoyé mais ça ne peut pas passer par l'Etat...

Inscrivez-vous chez Genybet pour bénéficier de 250€ de bonus de bienvenue !

Pour résumer

Devant le fiasco qu'est la négociation pour les droits TV, le journaliste Daniel Riolo souhaiterait que le ministère des Sports intervienne et destitue le président de la LFP, Vincent Labrune. Seulement, une telle intervention entraînerait des sanctions de la FIFA.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.