Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Lille – Nantes : Yilmaz, Blas et Lafont inspirés, David et Fabio à l'ouest... Les Tops et les Flops

Ce samedi après-midi, Lille et Nantes ont continué leur surplace dans le ventre mou avec un match nul (1-1) au Stade Pierre-Mauroy. Notre analyse.

Zapping But! Football Club Passe Gagnante

Les Tops :

Burak Yilmaz (6)

Critiqué, le « Kral » a répondu d'un joli but en contrôle – frappe enchaîné pour ouvrir la marque (9e). Même s'il est moins performant cette année, le Turc est le 1er joueur à inscrire 19 buts sur ses 41 premiers matchs avec les Dogues depuis Moussa Sow en septembre 2011. -1 point quand même pour son attitude à sa sortie du terrain.

Ludovic Blas (7)

Auteur d'un solo magnifique pour égaliser à la 24e minute, l'ancien Guingampais a encore été – avec Moses Simon et Randal Kolo Muani – l'un des meilleurs atouts offensifs des Canaris. Dans tous les bons coups quasiment.

Alban Lafont (7)

Sans lui, Nantes aurait perdu son point au stade Pierre-Mauroy. S'il ne peut rien sur l'ouverture du score des Dogues, le gardien et capitaine du FCN a ensuite réalisé plusieurs arrêts importants, notamment devant Reinildo (65e) et sur le penalty de Jonathan David (79e). Décisif.

Ils ont été plutôt intéressants :

Côté lillois, on citera Zeki Celik, très présent dans les deux surfaces et qui a obtenu un penalty. Encore une fois Reinildo a été irréprochable. A Nantes, Quentin Merlin a fait un match sérieux dans un poste de latéral gauche qui n'est pas le sien. Samuel Moutoussamy a aussi été intéressant.

Les Flops :

Fabio (2)

Pris de vitesse par Jonathan Bamba sur l'ouverture du score, le Brésilien a vécu une sale après-midi. Il aurait pu être le héros mais sa frappe a trouvé le poteau (30e). Il aurait pu être le bourreau en provoquant un penalty, heureusement il y avait Alban Lafont. Exclu pour un tirage de maillot sur Celik (79e).

Jonathan David (3)

Une fois n'est pas coutume, on n'a pas vu le Canadien, meilleur buteur de Ligue 1 (10 réalisations). Il a été parfaitement muselé par le tandem Pallois – Girotto et a même buté sur Alban Lafont pour le penalty du 2-1 (79e). Un jour sans.

Tiago Djalo (4)

On aurait bien pu citer Jonathan Ikoné tant l'ailier lillois a été invisible mais on préfère sanctionner un défenseur. Coupable d'une glissade au duel sur Ludovic Blas sur l'égalisation (24e), le Portugais est également au cœur de l'action litigieuse pour laquelle Randal Kolo Muani a réclamé un penalty (38e). Vivement que Sven Botman revienne...

Bonus : la pelouse de Pierre-Mauroy (2)

Pour un champion de France, Lille évolue sur une pelouse indigne du haut niveau. Le match face à Nantes a mis en exergue la piètre qualité du terrain, d'ailleurs squaté par les pigeons en fin de match. Au niveau de l'entretien, c'est une catastrophe. Rappelons que le LOSC paie un gros loyer à la Métropole pour ça. Il y a de quoi réclamer des comptes...

Pour résumer

Ce samedi après-midi, Lille et Nantes ont continué leur surplace dans le ventre mou avec un match nul (1-1) au Stade Pierre-Mauroy. Notre analyse à thèmes en quatre Tops et quatre Flops d'un match quand même assez animé.