OM, RC Lens, Stade Rennais : Rumilly avait déjà fait un gros cadeau à la Ligue 1
Les clubs visant le Top 6 de L1 n'avaient pas besoin de souhaiter l'élimination de Rumilly-Vallières (N2) hier contre Monaco (1-5)...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONFIDENCES

OM, RC Lens, Stade Rennais : Rumilly avait déjà fait un gros cadeau à la Ligue 1

Avant même d'être éliminé par l'AS Monaco en Coupe de France, Rumilly-Vallières avait déjà laissé son hypothétique ticket européen à la Ligue 1.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le top 10 des salaires des entraîneurs de la saison 2020-2021

En voyant l'AS Monaco éliminer les amateurs de Rumilly-Vallières (5-1) hier, l'OM, le RC Lens et le Stade Rennais ont pu sabrer le champagne. En effet, le club du Rocher rejoignant le PSG en finale de Coupe de France mercredi prochain (le 19 mai), les trois clubs à la lutte pour la 5e place ont eu droit à une grande nouvelle : il ne restait non pas une mais deux places pour l'Europe à gagner par le biais du championnat.

Rumilly avait déjà renoncé à son droit européen

Le 5e de Ligue 1 sera automatiquement qualifié pour la prochaine Ligue Europa alors que le 6e disputera les tours qualificatifs de la nouvelle Ligue Europa Conférence lancée l'été prochain. Mais ce que Marseille, Lens et Rennes ne savaient pas, c'est que Rumilly (N2) avait de toute façon assuré à la Ligue 1 un strapontin supplémentaire quel que soit le vainqueur du match de Coupe de France.

D'après L'Equipe, le club haut-savoyard avait, dès son arrivée en demi-finale de l'édition 2021 de la Coupe, refusé à son droit de se qualifier pour l'Europe s'il y parvenait.

Co-président de Rumilly, Luc Chabert a fait savoir à L'Equipe que son club avait la volonté de « rester à sa place d'amateur » et n'avait pas effectué les démarches pour obtenir une licence UEFA exceptionnelle, sous dérogation, dans l'éventualité où son club se qualifiait sportivement.

Pour résumer

Dès l'élimination de Montpellier mercredi soir, le RC Lens, l'OM et le Stade Rennais étaient déjà assuré de se disputer une 6e place européenne.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz