PSG, OM, OL, ASSE, Nantes : après son fiasco en L1, Mediapro ne fait pas profil bas
Jaume Roures (PDG de Mediapro)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
DROITS TV

PSG, OM, OL, ASSE, Nantes : après son fiasco en L1, Mediapro ne fait pas profil bas

Après avoir mis le feu au football français, Mediapro continue tranquillement son petit business avec les droits chinois.

Zapping But! Football Club Ligue 1 : le top 10 des salaires des entraîneurs de la saison 2020-2021

Parti de France par la petite porte avec la restitution à la LFP des droits TV de Ligue 1 contre 100 M€ et la garantie de ne pas être poursuivi, Mediapro s'est remis à acquérir des droits TV ailleurs. Comme le rapporte le Collectif Mediapro, représentant les salariés en colère de l'ancienne chaîne Téléfoot, le groupe sino-espagnol a acquis les droits TV internationaux de la Super League Chinoise jusqu'en juin 2023.

Mediapro rachète des droits … et licencie massivement en France

Une annonce qui a du mal à passer à Mediapro France s'apprête à licencier 90 salariés (dont certains en poste depuis 2012) en proposant des indemnités très basses à ces derniers. Pendant ce temps, Mediapro continue de faire des offres à tout va. Début février, le groupe répondait à l'appel d'offres des droits TV italiens (finalement attribué à DAZN) et récupérait les droits de la zone Concacaf pour plusieurs centaines de millions d'euros.