Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
MELTING-CLUBS

Stephan met la pression sur l'arbitrage avant l'OM, Bordeaux récupère un indésirable

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

Zapping But! Football Club Top 10 : les contrats de sponsoring maillots les plus lucratifs

Avant RC Strasbourg – Om, Stephan met la pression sur les arbitres

Si l'arbitrage de François Letexier lors de Nice – Nantes (1-1) a fait beaucoup parler le week-end dernier, le RC Strasbourg n'a pas apprécié que les erreurs de Jérémy Stinat lors de Toulouse – Strasbourg (2-2) n'aient pas eu le même écho. Surtout que comme les Canaris, les Alsaciens sont mal classés et méritaient mieux au Stadium.

En conférence de presse, avant la réception de l'OM, Julien Stéphan a mis en lumière le mauvais choix de Monsieur Stinat en Haute-Garonne et le faible écho qu'elles ont eu à son sens : « Personnellement, j'ai dit ce que j'avais à dire à la fin du match. La décision me semble éronnée et il y a eu une multiplication de décisions défavorables contre nous sur le début de saison. Il y a eu peu d'écho puisqu'on a parlé, sur les 48 heures qui ont suivi, que du match Nice – Nantes... Au niveau national, il n'y a eu quasiment rien. Un peu le lendemain du match mais c'est tout ! Ce que je constate, c'est que ça s'est multiplié contre nous depuis le début de saison. Mais je ne veux pas que ce soit une source de motivation pour les joueurs. Ce n'est pas le bon vecteur de communication. Avant tout, on se doit de regarder ce qu'on peut et doit améliorer sur le plan collectif ».

Une manière de mettre la pression sur Ruddy Buquet, désigné au sifflet de ce bouillant RCSA – OM à la Meinau ce soir ?

ESTAC : les deux ex du PSG font déjà parler d'eux !

Ce samedi (17 heures), l'ESTAC défie le PSG au Parc des Princes. Un match particulier pour les deux anciens Titis Wilson Odobert (17 ans) et Thierno Baldé (20 ans), arrivés l'été dernier dans l'Aube et qui ont réussi à faire leur trou dans l'effectif.

Dans le Parisien, le directeur sportif troyen François Vitali reconnaît d'ailleurs qu'il sera difficile pour le club aubois de les conserver longtemps vu des recruteurs gravitent déjà autour : « On sait qu'ils seront sollicités, mais ça, ce sont des discussions qu'on aura avec les entourages le moment venu. Donnons-leur déjà l'opportunité de faire une bonne saison en Ligue 1 », a-t-il néanmoins temporisé.

Montpellier contrarié pour Edimilson Fernandes (Mayence)

Désireux de se renforcer dans les couloirs offensifs avec l'arrivée de l'international suisse Edimilson Fernandes, Montpellier tombe actuellement sur un os. En effet, s'il partait indésirable cette saison à Mayence après deux prêts successifs (Arminia Bielefeld, Young Boys), le milieu helvète s'est relancé de manière spectaculaire en Allemagne. Comme l'a confirmé le directeur sportif de Mayence (Martin Schmidt) à Bild, il est désormais question d'une prolongation d'Edimilson : « L’agent d’Edi est suisse, nous sommes amis – nous sommes très ouverts et honnêtes les uns avec les autres. Edi est un joueur super intéressant. Nous ne lui en avons pas encore parlé, mais nous le ferons. Nous devons d’abord savoir ce qu’il veut – s’il peut imaginer rester plus longtemps à Mayence ».

Pour rappel, Edimilson Fernandes est en fin de contrat en juin prochain et libre de discuter avec le club de son choix dès le 1er janvier 2023.

Stade de Reims : Folarin Balogun incertain à Brest

Ce dimanche (15 heures), le Stade de Reims se déplace à Brest pour un choc du bas de tableau. Un match pour lequel le meilleur buteur champenois Folarin Balogun n'est pas sûr d'être à 100% même s'il fera le déplacement. En conférence de presse, son entraîneur intérimaire Will Still a fait le point : « Folarin s'est retiré de l'entraînement pour une gêne aux adducteurs mais ça devrait aller », a-t-il tenté de rassurer.

AJ Auxerre : Furlan encore sous le choc de son licenciement

Limogé il y a quelques jours de son poste d'entraîneur de l'AJ Auxerre et remplacé par Christophe Pélissier, Jean-Marc Furlan a du mal à digérer la décision comme il l'a fait savoir à RMC vendredi soir :

« Je n'ai eu aucune explication de mes dirigeants, je n'ai eu aucun entretien, aucun rendez-vous. J'ai juste reçu un document comme quoi j'avais fait un doigt d'honneur et que c'était pour eux une faute grave. Avant cela, il n’y avait aucune tension. Depuis trois mois, je faisais des réunions avec l’actionnaire tous les trois ou quatre jours. Il était à fond derrière moi (...) J’étais très solidaire avec monsieur Zhou, c’est pour cela que ça a été une surprise colossale pour moi. C’est un choc terrible ».

Girondins : Mehdi Zerkane revient bien de Crète

Prêté avec option d'achat à la toute fin du Mercato à l'OFI Crète (D1 grecque), Mehdi Zerkane (23 ans) rentre bel et bien à Bordeaux. Le club héllène a officialisé jeudi la rupture du contrat de l'international algérien, lequel va rentrer à Bordeaux où David Guion ne compte absolument pas sur lui. Pour rappel, Zerkane est encore lié aux Girondins de Bordeaux jusqu'en juin 2024.

Le Melting-clubs du 29 octobre

Si « But ! Football Club » traite en premier lieu l'actualité de certaines équipes de l'élite, nous avons décidé de vous faire un résumé de ce qu'il s'est passé aujourd'hui dans l'autre partie – moins médiatique – du championnat de France.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.