Le LOSC s'est incliné à Troyes
Le LOSC s'est incliné à TroyesCredit Photo - Icon Sport
par Adam Duarte
ANALYSE

ESTAC - LOSC (3-0) : les quatre leçons à retenir du naufrage lillois à Troyes

Le LOSC affrontait Troyes à 13h, pour la 35ème journée de Ligue 1. Un match important pour la course à L’Europe des Lillois. Voici les leçons à retenir de cette défaite 3-0 des Dogues.

Zapping But! Football Club LOSC : un gardien turc pour remplacer Grbic ?

Un blocage offensif

Encore une fois, le LOSC a énormément déçu offensivement. Pourtant mieux classés que leur adversaire du jour, les hommes de Jocelyn Gourvennec n’ont pas su mettre en danger cette équipe de Troyes. Les attaquants lillois sont définitivement aux abonnés absents. Lors des sept derniers matchs de championnat des Dogues, aucun attaquant n’a inscrit le moindre but. Il faut remonter à début mars pour voir un attaquant lillois marquer en Ligue 1. Un véritable problème qui illustre parfaitement les difficultés du LOSC.

Une nervosité trop expressive

Les Lillois n’ont pas livré une copie assez bonne lors de ces 90 minutes disputés contre les l’ESTAC. Si le contenu proposé par les hommes de Gourvennec n’a pas été à la hauteur, cela s’explique par une nervosité omniprésente. À partir du premier penalty obtenu par Troyes, juste avant la pause, les Dogues ont perdu leur concentration et leur sang-froid. Un agacement qui a été payé cash par Renato Sanches (expulsé à la 50ème minute pour contestation), puis par Burak Yilmaz (également expulsé, pour un tacle par derrière à retardement à la 68ème minute). À dix puis à neuf, les Lillois ont totalement coulé lors de la seconde période de cette rencontre.

Une histoire de penalty

Si les Lillois se sont inclinés, cela est entièrement leur faute. Les Dogues n’ont pas été réellement mis en danger lors de cette rencontre, malgré leur prestation catastrophique. En 90 minutes, Troyes n’a cadré que cinq frappes dont trois ont été les penaltys inscrits. Les statistiques du match sont presque tous en faveur des hommes de Gourvennec. Malheureusement, le football dominé n’est pas forcément gagner.

L’Europe s’envole

Sur ce match, les Lillois ont perdu beaucoup plus que les trois points. En effet, avec cette nouvelle défaite, les Dogues voient leurs espoirs de qualification pour l’Europe réduits à néant. Mathématiquement les hommes de Gourvennec peuvent encore décrocher l’Europe à condition de gagner leurs trois derniers matchs (Monaco, Nice et Rennes) tout en espérant des résultats défavorables des autres équipes. Sauf miracle, le LOSC ne disputera pas de Coupe d’Europe la saison prochaine.

Pour résumer

Le LOSC affrontait Troyes à 13h, pour la 35ème journée de Ligue 1. Un match important pour la course à L’Europe des Lillois. Voici les leçons à retenir de cette défaite 3-0 des Dogues. Un match qui semble anéantir toute chances des Lillois pour l'Europe.

Adam Duarte
Rédacteur
Adam Duarte

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.