par Benjamin Danet
REFUS

OL : Aulas n'obtiendra pas les 126 millions d'euros espérés

En mars 2020, une fois la L1 arrêtée pour cause de pandémie, Jean-Michel Aulas et l'OL avaient attaqué en justice et et réclamé 126,7 millions d'euros en réparation du préjudice. Peine perdue, le club lyonnais a été débouté.

Zapping But! Football Club OL : les transferts les plus chers de l'histoire

Une fois la décision de la LFP actée, au mois de mars 2020, l'OL, qui ne pouvait prétendre à une place en Coupe d'Europe la saison suivante en raison de son classement (7e), avait alors décidé de riposter. En saisissant le tribunal administratif de Paris et en réclamant pas moins de 126,7 millions d'euros hors taxe en réparation du préjudice. Dont 19 millions d'euros de pertes de droits télé et 104,8 millions d'euros pour avoir perdu toute chance de se qualifier en Ligue des champions.

Comme le signale le quotidien l'Equipe, la cour administrative d'appel de Paris s'est prononcée le 16 décembre dernier, confirmant le jugement du tribunal administratif.  L'OL ne peut  en rien "se prévaloir d'un préjudice spécial du fait de l'arrêt du Championnat" et n'établit pas "que cet arrêt définitif de la saison aurait fait perdre au club une chance sérieuse de figurer parmi les premières équipes du classement." 

Le préjudice allégué n'est donc pas certain et n'est au mieux "qu'éventuel."

 

Pour résumer

En mars 2020, une fois la L1 arrêtée pour cause de pandémie, Jean-Michel Aulas et l'OL avaient attaqué en justice et et réclamé 126,7 millions d'euros en réparation de son préjudice. Peine perdue, le club lyonnais a été débouté.

Benjamin Danet
Rédacteur
Benjamin Danet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.