Rémi GardeCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
COACH

OL : un retour de Rémi Garde est-il possible ?

Peter Bosz pas certain de finir la saison sur le banc de l'OL, l'idée d'un retour de Rémi Garde commence à germer à Lyon. Mais est-ce une perspective réaliste ?

Zapping But! Football Club OL : le palmarès complet des Gones

Il y a quelques jours, dans les colonnes du Progrès, Rémi Garde a ouvert la porte à un retour en Ligue 1. « Je n’ai jamais fermé la porte pour revenir sur un banc. Je serai prêt si les conditions sont réunies. Dans ce métier, j’aime partager et souffrir avec des collaborateurs en qui j’ai confiance ». Bien trop poli pour postuler au banc de l'OL, qu'il a quitté de lui-même en 2014 après un cycle de trois ans, le natif de l'Arbresle a pourtant tout du candidat parfait dans l'éventualité où l'OL venait à se séparer de Peter Bosz.

Pour avoir été membre du staff, recruteur, directeur du centre et entraîneur, Rémi Garde connait la maison. Il est également le protégé de Bernard Lacombe qui, bien qu'à la retraite, a toujours l'oreille de Jean-Michel Aulas. Alors que certaines déclarations laissent à penser qu'il n'est pas prêt à reprendre du service à Lyon (« Plus tôt, je cesserai d’être le dernier entraîneur à l’OL à avoir gagné un trophée, mieux, je me porterai »), son CV est pourtant celui qui incarne le mieux le retour du projet identitaire à Lyon.

Strasbourg et Rennes, les deux autres projets Garde compatibles...

Après Alexandre Lacazette, Rémy Riou et Corentin Tolisso, Rémi Garde colle parfaitement au décor. Où d'autre pourrait-il aller en France ? A Strasbourg peut-être, son « 2ème amour » en France et un club dont le président (Marc Keller) est un ancien coéquipier et ami. Il faudrait pour cela que les Alsaciens acceptent de se séparer de Julien Stéphan. Ce qui n'est pas gagné. A Rennes ? Si collaborer avec Florian Maurice lui a toujours plu, il paraît en revanche délicat que Garde remplace son meilleur ami Bruno Genesio... En France, parmi les « bancs éjectables » du moment, seul l'OL coche les cases.

Un break de trois ans pour repartir sur trois ans de JMA ?

Si Rémi Garde est ressorti rincé de son premier cycle de trois ans, ratant deux fois la Ligue des Champions, ce dernier – qui a connu des expériences mitigées à Aston Villa et à Montréal – a eu le temps de se ressourcer. A Lyon, son image est aussi intacte auprès du public. Un public qui se rappelle surtout qu'en étant le coach des Gones avec le moins de moyens, il avait ramené une Coupe de France, un Trophée des Champions et un plaisir du jeu qui s'était envolé après les trois ans de Claude Puel.

Oui, les secondes histoires ne sont jamais les mêmes que les premières – Lucien Favre est bien placé pour en parler avec Nice – mais l'amour du terrain pourrait bien rattraper Rémi Garde. Surtout que les moyens de l'OL sont supérieurs à ceux dont il disposait en 2011 quand il fallait se serrer la ceinture pour le stade. Surtout que Jean-Michel Aulas est aujourd'hui beaucoup plus facile à gérer pour les coachs qu'il ne l'était dix ans plus tôt. A Lyon, l'idée d'un retour de Garde n'est clairement pas enterrée en tout cas...

Garde de retour à l'OL, une option ?

Peter Bosz pas certain de finir la saison sur le banc de l'OL, l'idée d'un retour de Rémi Garde commence à germer à Lyon. Mais est-ce une perspective réaliste ? On analyse posément les choses sur cet éventuel come-back.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.