Pierre Ferracci
Pierre FerracciCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
LIGNE DE DEFENSE

Paris FC – OL : Ferracci balance encore, sa comparaison avec le RC Lens fait mal à Lyon

Pour Pierre Ferracci (Paris FC), il n'y avait pas lieu de mettre plus de sécurité contre l'OL vu que le dispositif avait fait ses preuves quand 8000 Lensois sont venus...

Zapping But! Football Club Olympique Lyonnais : La question de la semaine

Alors que les incidents ayant provoqué l'arrêt du 32e de finale de Coupe de France entre le Paris FC et l'OL font couler beaucoup d'encre, la FFF va devoir trancher sur les responsabilités. Si Lyon, dont bon nombre de ses supporters ont dérapé, n'échappera sans doute pas à de grosses sanctions, le PFC – par le biais de son président Pierre Ferracci – tente tant bien que mal de gérer la situation.

Invité dans les Grandes Gueules du Sport sur RMC ce samedi, le dirigeant a rappelé que les défauts de sécurité n'existaient pas deux ans plus tôt quand il a fallu accueillir les Lensois lors des barrages à l'accession en Ligue 1.

« Quand on a joué les barrages contre Lens en 2019, on a laissé les Lensois occuper 8000 sièges ! C’était un match pour la montée en L1, et ça s’était bien passé ! On surveille nos supporters, on n’a aucun incident de ce type à signaler. On prend juste des amendes pour quelques fumigènes parfois. Parce que deux clubs, l’OL et l’OM, s’insultent sur la place publique, tous les autres sont sanctionnés ! », a pesté le dirigeant, omettant la rivalité plus forte entre le PSG et l'OL ... ainsi que les effets dévastateurs de la pandémie sur la violence dans les stades.

Le boss du Paris FC n'est pas content

Pour Pierre Ferracci (Paris FC), il n'y avait pas lieu de mettre plus de sécurité contre l'OL vu que le dispositif avait fait ses preuves quand 8000 Lensois sont venus. Le président parisien ne pointe du doigt que les Ultras rhodaniens...