Jeff Reine-Adélaïde (OGC Nice)
Jeff Reine-Adélaïde (OGC Nice)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COULISSES

OL, PSG, Stade Rennais - Mercato : les dessous détonants des dossiers Aouar, Reine-Adélaïde et Dembélé

Si l’OL n’a pas pu dégraisser comme il le souhaitait au mercato, il le doit à des raisons qui ont parfois dépassé le cadre simplement sportif.

Rudi Garcia a reçu un gros coup de pression de Jean-Michel Aulas la semaine dernière. Le président de l’OL lui a intimé d’avoir des résultats avec une équipe qu’il avait choisie sous peine de ne pas voir son avenir prolongé au-delà de son contrat en juin 2021.

A propos des transferts, l’ancien coach de l’OL a dû gérer avec Juninho quelques dossiers sensibles comme celui d’Houssem Aouar... dont les coulisses ont été cocasses. France Football nous apprend en effet qu'Arsenal a envoyé une offre de 34 M€ plus 3 M€ de bonus pour l'international tricolore... en demandant un échelonnement sur cinq ans.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'OL

Arsenal a préféré Partey à Aouar

L’OL a refusé en pensant que le directeur sportif londonien Edu reviendrait à la charge avec une offre à la hausse. Celle-ci n’est jamais arrivé, alors que Mikel Arteta en personne a pris le soin d'appeler Aouar ! Quelques jours plus tard, Arsenal la clause de Thomas Partey (27 ans), fixée à 50 M€. Le dossier Jeff Reine-Adélaïde est tout aussi épineux.

Désireux de signer au Stade Rennais, le milieu offensif des Gones s’est heurté au refus de ses dirigeants de traiter avec Florian Maurice et n’a pas donné suite au Hertha Berlin. « C'est donc dans les derniers jours que s'est ficelée l'idée d'un prêt avec option d'achat à Nice, explique FF. En partant d'une idée simple : avec davantage de temps de jeu, Reine-Adélaïde verra sa cote remonter, soit pour faire le bonheur de Nice (l'option est fixée à 25 M€), soit d'un autre club, soit de l'OL lui-même dans un contexte où Rudi Garcia n'officierait plus l'an prochain. »

 

Tottenham a tenté Dembélé au cours du D-Day !

Enfin, le départ de Moussa Dembélé aurait lui aussi pu être effectif dans les dernières heures du mercato. Le Progrès affirme que Tottenham a voulu arracher l’ancien attaquant du PSG à l’OL. Cela n’a pas du tout plu aux Gones, qui ont fermé la porte à double tour.

Pour résumer

Au moins trois dossiers de l'OL auraient pu exploser au visage de Jean-Michel Aulas au cours du mercato écoulé. Il n'en a rien été.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert