OM : la tête de Turc des supporters pourrait retourner Sampaoli
Jorge SampaoliCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MÉCHANCETÉ

OM : la tête de Turc des supporters pourrait retourner Sampaoli

Pour Rolland Courbis, Valère Germain, devenu la risée des supporters pour son manque de réussite devant les buts, aurait pu réaliser une tout autre carrière s'il s'était moins montré gentil.

Zapping But! Football Club OM : la liste des humiliations en Coupe de France

Recruté à l'été 2017 pour 8 M€ (+ 2 M€ de bonus), Valère Germain a connu des débuts de rêve avec l'Olympique de Marseille, inscrivant un triplé contre Ostende en tours préliminaires de l'Europa League pour sa première au Vélodrome. La suite a été beaucoup plus difficile, avec un tournant majeur, survenu le 16 mai 2018. Ce jour-là, à Lyon, en finale de la C3, l'attaquant a eu l'occasion d'ouvrir le score face à l'Atlético Madrid (0-3). S'il l'avait transformée, l'issue de la partie aurait pu être différente et la carrière de Germain aussi.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’OM

"Il est absent dans tout"

Surnommé "tête de maïs" par des supporters marseillais n'ayant plus aucune tolérance à son égard, l'ancien Monégasque est régulièrement moqué, comme le 14 février dernier. Ce soir-là à Bordeaux (0-0), alors qu'il était seul face à Costil, il avait préféré décaler un partenaire dans l'axe… alors qu'il n'y avait personne ! Sur la contre-attaque, Balerdi avait été expulsé…

Pour Rolland Courbis, Valère Germain a pourtant les moyens de faire une meilleure carrière, et même de retourner l'opinion publique ainsi que Jorge Sampaoli, qui ne lui accorde pas sa confiance. C'est ce qu'il a expliqué à footballclubdemarseille.fr : « Que Germain ne soit pas extraordinaire… OK, surtout pas pour être un numéro 9 axial tout seul dans un 4-3-3. Mais qu’il puisse ne pas être utile pour être associé par exemple à un costaud Milik avec la malice de Germain, ses déplacements… Sincèrement, il y a des joueurs qui sont culottés, un peu trop. Il y en a d’autres qui sont timides, un peu trop. Pour moi, Germain rate une carrière correcte par timidité. Il est absent dans tout. Il ne gueule jamais, ne proteste jamais… C’est bien gentil d’être gentil mais il y a des limites ! Il est transparent ! ».