OM : un facteur aggravant pour Lirola lors de son escapade catalane
Pol LirolaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
REFUS D'OBTEMPÉRER

OM : un facteur aggravant pour Lirola lors de son escapade catalane

Non seulement Pol Lirola serait l'instigateur de la fête ayant regroupé une trentaine de personnes à Badalone mais en plus, le latéral droit de l'OM aurait refusé de laisser entrer la police !

Depuis la révélation hier que Pol Lirola et Leonardo Balerdi ont participé à une fête à Badalone en compagnie d'une trentaire de personnes, l'état-major de l'OM est en furie. Selon La Provence, Pablo Longoria ainsi que Jorge Sampaoli ont l'intention de sanctionner bien sévèrement les deux défenseurs, qui ont enfreint toutes les règles sanitaires pour s'amuser avec une trentaine de personnes. Ce qui pourrait leur faire manquer la réception de Dijon dimanche soir…

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'OM

Il a refusé d'ouvrir à la police

Celui qui a le plus à perdre dans l'histoire, c'est Pol Lirola. Parce qu'il serait l'instigateur de cette fête, lui qui est catalan et était donc en pays de connaissance. Mais aussi parce qu'il avait de bonnes chances de voir son prêt transformé en transfert par l'OM grâce à ces bonnes performances. Mais après une attitude aussi peu professionnelle, Longoria pourrait finalement le laisser retourner à la Fiorentina sans rien tenter…

Et puis surtout, Lirola pourrait avoir des ennuis judiciaires en Espagne ! En effet, l'agence de presse espagnole EFE, qui a révélé l'information, précise que le latéral droit aurait refusé d'ouvrir à la Guardia Civil lorsque celle-ci a frappé à la porte de la maison qu'il avait louée ! Un acte de désobéissance qui coûte cher en Espagne, où on ne plaisante pas avec l'autorité policière…