Javier TebasCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TWEET

PSG : Tebas remporte une bataille contre beIN et cartonne al-Khelaïfi

La Liga a remporté une bataille judiciaire à l'encontre de beIN, qui refusait de régler une dette de 50 M€. Son président, Javier Tebas, en a profité pour critiquer son vieil ennemi, Nasser al-Khelaïfi, ainsi que le dopage financier du Qatar au PSG.

Zapping But! Football Club PSG : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Bleu

On se demandait d'où allaient venir les ennuis devenus quotidiens au PSG. Après les envies de départ de Kylian Mbappé mardi et les révélations de Médiapart mercredi, c'est d'Espagne qu'est arrivée la mauvaise nouvelle du jour. Elle n'implique rien de néfaste pour le club de la capitale, mais plutôt pour son président, Nasser al-Khelaïfi, qui a essuyé un revers judiciaire et s'est pris un tacle de son ennemi, Javier Tebas.

La défaite judiciaire concerne une facture impayée de beIN de 50 M€ envers la Liga. Le groupe qatari s'est vu geler ses avoirs tant qu'il ne se serait pas acquitté de sa dette. Cette victoire a été célébrée par Javier Tebas via un tweet dans lequel il a taclé non seulement le Qatar mais également Nasser al-Khelaïfi : "Ce n'est plus seulement le danger des clubs-État, ils contrôlent aussi les opérateurs de télévision, paient et cessent de payer, respectent et enfreignent des contrats de plusieurs millions à volonté comme mesure de pression pour qu'on s'agenouille devant eux".

Pour résumer

La Liga a remporté une bataille judiciaire à l'encontre de beIN, qui refusait de régler une dette de 50 M€. Son président, Javier Tebas, en a profité pour critiquer son vieil ennemi, Nasser al-Khelaïfi, ainsi que le dopage financier du Qatar au PSG.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.