Kylian Mbappé et Nasser al-Khelaïfi
Kylian Mbappé et Nasser al-KhelaïfiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RÈGLEMENT DE COMPTES

PSG : tentative d'extorsion et menaces du clan al-Khelaïfi à Mbappé ?

La rupture totale entre Nasser al-Khelaïfi et Kylian Mbappé aurait débouché sur une tentative d'extorsion d'un proche du président du PSG auprès de l'attaquant suite à un problème personnel.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des meilleurs passeurs de l'histoire

Le média Blast vient de faire de nouvelles révélations sur la brouille entre Kylian Mbappé et Nasser al-Khelaïfi. Elles sont édifiantes et confirment tout ce ce que l'enquête sur les "barbouzeries du PSG" a déjà démontré. A savoir que le président du club de la capitale s'est forgé un solide réseau prêt à tout pour défendre son intérêt. L'armée numérique, dévoilée par Le Monde à l'automne 2022, allait dans ce sens, avec des critiques féroces à l'encontre de tous ceux qui n'allaient pas dans le sens du Qatari. L'information de Blast, dont le titre est des plus évocateurs ("Comment au PSG, on a fait pression sur Mbappé avec sa vie privée"), est une énième confirmation...

Le média explique que tout part de Bouabdella Bessedik, responsable du programme Player and Family Care du PSG. Ce natif du Val-de-Marne, proche du pouvoir qatari, est en gros le super intendant du club parisien. Quand un joueur ou sa famille a un besoin, que ce soit trouver un logement, réserver un restaurant ou inscrire ses enfants à l'école, il le contacte. Si le joueur en question à un problème personnel à régler, idem. Evidemment, Bessedik rapporte tout à son supérieur, Nasser al-Khelaïfi. Là où ça devient glauque, c'est qu'il semblerait que le président du PSG n'hésite pas à s'en servir pour mettre la pression aux récalcitrants.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Un problème personnel de Mbappé à l’origine de l’histoire

C’est d’ailleurs ce qu’il s’est passé avec la fameuse histoire qui est à l’origine de l’article de Blast. Le média explique que Kylian Mbappé a eu un problème personnel, dont la nature n’a pas été révélée, ces derniers mois. Problème confirmé par un proche de la famille, qui précise cependant que cela peut arriver à tout le monde. Bouabdella Bessedik prend rendez-vous pour le joueur à l’hôpital américain de Neuilly, ce qui permet à ce souci d’être réglé. Mais dans la foulée, le dirigeant demande au clan du joueur de lui prêter 100.000€ pour un projet personnel ! Le timing est désastreux et cette demande ressemble grandement à une tentative d’extorsion. Les Mbappé refusent.

Mais début mai, ils apprennent qu’un média anglais est sur le point de sortir l’information sur ce problème personnel. Les Mbappé se doutent qu’il s’agit d’une fuite de Bouabdella Bessedik car très peu de personnes étaient au courant. Ils se doutent également que Nasser al-Khelaïfi est au courant et qu’il a donné le feu vert à la parution de cet article car il a la dent dure envers son futur ancien joueur. Il s’agissait également d’une façon de mettre la pression à l’attaquant afin qu’il règle, comme convenu l’été précédent, l’ardoise de 180 M€ correspondant au manque à gagner sur son transfert, puisqu’il n’a pas voulu prolonger.

Beaucoup de joueurs du PSG victimes de menaces ?

Nasser al-Khelaïfi ne sera pas plus parvenu à ses fins que son bras armé. Non seulement Kylian Mbappé n’a pas versé la somme espérée mais, en plus, il a mis en demeure le PSG de lui payer ses trois derniers mois de salaire plus les primes convenues dans son contrat. Au vu de la révélation de Blast, on peut se demander si l’attaquant va vraiment s’acquitter des 180 M€. Il a toujours affirmé respecter le PSG mais vu la tournure que prend le conflit avec Nasser al-Khelaïfi, tous les coups sont désormais permis.

Le plus incroyable dans l’article de Blast, même si ce n’est finalement pas surprenant, réside dans cette déclaration d’Hicham Bouajila, ancien conseiller de Nasser al-Khelaïfi : « Vous vous focalisez sur Mbappé mais il n’a pas été le seul joueur visé. Il n’est pas une exception, c’est la règle. L’ancien meilleur buteur du club, Edinson Cavani, l’ancien capitaine Thiago Silva, Marco Verratti et même Neymar ont été mis sous pression par le club pour partir. Tous ont été maltraités. La mère d’Adrien Rabiot a même été insultée et harcelée au téléphone, par des employés du club. C’est dramatique comme méthode. Que ce soit avec d’anciens joueurs, entraîneurs ou directeurs sportifs... C’est une manière de faire du business qui n’est pas la même que la nôtre, une question de mentalité ».

Dans cet énième épisode des barbouzeries du PSG version Qatar, Kylian Mbappé a eu la chance d’être bien entouré par sa famille. Blast explique que sa mère, Fayza Lamari, a tenu à ce qu’il soit très bien entouré, de sorte que les services de Bouabdella Bessedik n’ont été que très peu requis, limitant ainsi la possibilité pour Nasser al-Khelaïfi de mettre la pression sur son joueur. Ce qui n’a pas empêché le Qatari de sauter sur la moindre occasion pour lui faire payer son départ libre du PSG pour le Real Madrid…

Inscrivez-vous chez Genybet pour bénéficier de 250€ de bonus de bienvenue !

Une inscription, 2 bonus : 1 bonus hippique de 200€ et un bonus sport de 50€ en Freebets. Challenge Euro : gagner jusqu'à 300€ de Freebets en relevant 24 défis. Nouveauté : le cashout et le multiboost sont désormais disponibles. Voir conditions sur le site.   

Pour résumer

Nouvelles révélations lugubres sur le fonctionnement interne au PSG. Le directeur du programme Player and Family Care, Bouabdella Bessedik, aurait tenté de profiter d'un problème personnel de Kylian Mbappé pour tenter de lui soutirer 100.000€.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.