FC Barcelone, PSG - Mercato : Leonardo a 2 options pour attirer Messi
Leonardo est aux aguets pour MessiCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
IDÉES

FC Barcelone, PSG - Mercato : Leonardo a 2 options pour attirer Messi

Le directeur sportif du PSG Leonardo pourrait détenir deux solutions risquées pour boucler le transfert de Lionel Messi, sur le départ du FC Barcelone.

L’onde de choc est monumentale : Lionel Messi a décidé de quitter le FC Barcelone. Arrivé en Catalogne en septembre 2000, à l’âge de 13 ans, le natif de Rosario souhaite rejoindre un nouveau club, après seize saisons (731 matches, 634 buts) sous le maillot de l’équipe blaugrana.

Ce nouveau club pourrait être Manchester City, comme l’a dévoilé tard hier soir un média espagnol. Le PSG reste un point de chute viable même si l’opération est très compliquée d’un point de vue financier. Une telle opération est aujourd’hui « impossible », selon les décideurs de la capitale car l’hypothèse d’une arrivée de Messi à Paris se heurte à une réalité simple à résumer : l’équilibre budgétaire.

Même s’il ne coûtait pas le moindre euro en indemnité de transfert, son salaire est une variable qui rend l’équation financière très compliquée à boucler à ce jour. En Espagne, son salaire annuel est estimé à 71 M€ brut. C’est encore plus que ce que touchent Neymar (37 M€ brut) et Mbappé (21 M€ brut) réunis. Or, la situation financière du PSG reste délicate. Fin juin, lors de son passage devant la DNCG, le champion de France prévoyait 120 M€ de pertes pour son exercice 2019-2020 en raison principalement du manque à gagner causé par l’interruption de la L1 (billetterie, droits télé…).

Voir AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC BARCELONE

Une opération difficile mais pas impossible

Malgré ces difficultés, le quotidien sportif affirme que deux pistes peuvent être envisagées par le PSG pour s’offrir Messi. La première serait de vendre au plus offrant Neymar ou Kylian Mbappé, ce dernier pouvant être monnayé autour de 300 M€. La seconde option serait de forcer de nouveau la porte du fair-play financier, mais sortir le carnet de chèques pour s’offrir le joueur le plus cher du monde, trois ans après son double coup de tonnerre à 402 M€, s’apparenterait pour le PSG à une nouvelle provocation et à la menace de « se mettre toute la planète foot à dos », souffle-t-on en interne. « Mais le PSG a déjà montré qu’il pouvait frapper très fort, quand il l’a décidé », concluent nos confrères en laissant la porte ouverte à une telle opportunité.