Les frères HernandezCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

Equipe de France : leur père disparu refait surface, Théo et Lucas Hernandez perturbés avant le Mondial ?

Les proches de Jean-François sont sortis du silence pour justifier la disparition du père de Lucas et Théo Hernandez. On en sait davantage sur ce qu'il s'est passé... Et cela bouleverse pas mal de croyances !

Zapping But! Football Club Guardiola compare Haaland à Cruyff et Ibrahimovic

Considérés comme deux des principaux tauliers défensifs de l'effectif de Didier Deschamps, Lucas et Théo Hernandez ont eu droit à leur enquête dans France Football. Le mensuel a en effet retrouvé leur père Jean-François, ancien footballeur professionnel disparu depuis 2004 sans laisser d'adresse et le récit familial dépeint par le cercle proche de l'ancien joueur de l'Atlético n'est pas le même que celui avancé par leur mère.

« La mère de Lucas et Théo ? C'est une très mauvaise personne »

Alors que Laurence Py, la mère de Lucas et Théo, a expliqué que Jean-François Hernandez l'avait abandonné du jour au lendemain « à la rue et sans rien », la sœur aîné des deux joueurs des Bleus est sortie du silence pour défendre son paternel : « On salit mon papa et mon nom depuis trop longtemps. Tout ça aurait dû rester dans la famille, mais elle (Laurence Py) a raconté beaucoup trop de choses. Elle se fait passer pour une gentille, mais c'est une très mauvaise personne. Je peux en témoigner.  Elle m'en a fait baver... Elle m'obligeait à l'appeler maman devant ma mère, me tapait avec une cuillère, me faisait manger de force jusqu'à ce que je vomisse. Elle m'a fait prendre six kilos en un mois en m'amenant au McDo tous les jours. Elle me coupait les cheveux, me les teignait. Une fois, elle m'a découpé mon doudou et l'a jeté à la poubelle. Mon papa était très pris par le football et rentrait tard le soir. Moi, je ne disais rien, j'étais petite. À cet âge, on ne raconte pas. Et je n'avais qu'une envie, c'était de passer du temps avec lui et mes deux frères. Mais elle, c'est une personne très toxique... », raconte Lauris Hernandez, 30 ans, la grande sœur des deux joueurs.

Un témoignage corroborée par le cousin de l'ancien défenseur, deux sœurs de « Jeff » Hernandez et même une de ses ex-femmes Sonia Moldes.

« A force de lutte et de désespoir, il a déposé les armes »

Jean-François Hernandez serait parti en 2004 après que la justice espagnole lui a refusé la garde définitive de Lucas et Théo. « On essayait de se battre avec des avocats, tout, mais c'était un enfer. Et, à force de lutte et de désespoir, il a déposé les armes. Il est parti en Thaïlande. Je sais qu'il a essayé plusieurs fois de parler avec eux depuis là-bas, mais elle ne passait jamais les enfants. Il a abandonné. Il s'est fait à cette idée terrible : il venait de perdre ses enfants. C'est ça, la version que Lucas et Théo doivent connaître. C'est pourquoi je veux que la vérité sorte publiquement. Leur père s'est démobilisé trop tôt, oui, mais il ne les a pas abandonnés », explique sa compagne de l'époque. Revenu en France après le Covid et sortant d'une longue dépression, Jeff Hernandez vit désormais dans le Sud-Ouest où il est commercial. « Mon papa ne veut pas parler à la presse. Ses enfants lui manquent terriblement, il souffre, mais il ne veut surtout pas passer pour un opportuniste aux yeux des autres. Et pourtant, je vous assure que tout le monde vit bien chez nous. On s'en fout de l'argent de Théo et Lucas. Tout ce qu'on veut, c'est les revoir. Mon papa surtout », conclut Lauris Hernandez.

Une enquête, avec certains PV de justice datant de 2002, qui pourrait bien chambouler les défenseurs du Bayern Munich et du Milan AC dans leurs certitudes...

Jean-François Hernandez refait surface !

Les proches de Jean-François sont sortis du silence pour justifier la disparition du père de Lucas et Théo Hernandez. On en sait davantage sur ce qu'il s'est passé... Et cela bouleverse pas mal de croyances établies !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.