Suède – France (0-1) : bilan mitigé pour les paris de Didier Deschamps
Les Bleus se sont imposés en Suède (0-1)Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Suède – France (0-1) : bilan mitigé pour les paris de Didier Deschamps

S'il est difficile de tirer des enseignements d'un match de reprise, qui plus est dans un nouveau système de jeu, voici ce qu'on a retenu de ce Suède – France (0-1). Zoom notamment sur la performance des nouveaux ou des revenants.

Dans leur nouveau système de jeu en 3-5-2, l'équipe de France a quand même eu du mal pour son match de reprise en Ligue des Nations face à la Suède à Solna. Mais l'histoire retiendra que les Bleus de Didier Deschamps, à défaut d'avoir été brillants, ont eu les ressources suffisantes pour s'imposer 1-0 grâce à un slalom de Kylian Mbappé à la 41e minute. Dans notre analyse, nous avons souhaité nous attarder sur les choix forts du sélectionneur dans sa composition d'équipe et la manière dont ces derniers se sont comportés sur le terrain.
 

Adrien Rabiot, opération rachat manquée

Beaucoup ne voulaient plus revoir le Duc avec le maillot bleu sur les épaules et ce choix discuté du sélectionneur des Bleus était à double tranchant. S'il a mieux fini qu'il n'a commencé le match, le milieu de la Juve n'a pas franchement rayonné comme lors de sa fin de saison avec la Vieille dame. Discret, il ne devrait pas échapper aux critiques.

Lucas Digne – Léo Dubois, les ailes n'ont pas pris

Au sein du 3-5-2 de Didier Deschamps, le gaucher d'Everton et le latéral de l'OL avaient un vrai coup à jouer. Sans automatismes avec leurs partenaires, Digne comme Dubois ont mis du temps à prendre leur marque, ne se montrant réellement intéressant en piston que lors du dernier quart d'heure. Un peu léger pour bousculer la hiérarchie. Défensivement, cela a été plutôt sérieux. C'est déjà ça...

Dayot Upamecano a marqué des points

S'il a été rapidement averti (2e) et est même passé proche du rouge pour son intervention sur Albin Ekdal, le défenseur du RB Leipzig a montré une belle force de caractère. Poussé de la voix par Hugo Lloris, Upamecano a bien repris ses esprits avant de réaliser une prestation sans faute dans la défense à trois des Bleus. Au niveau de la qualité de relance, on tutoie le très haut niveau...

Anthony Martial, entrée encourageante

Kylian Mbappé sollicité pour jouer avec le PSG face à Lens 48 heures après la réception de la Croatie, on devrait davantage voir l'ancien Mancunien mardi prochain. En attendant Martial a marqué des points sur son entrée en jeu pour le dernier quart d'heure. A son aise dans un jeu de contre-attaque, l'ancien joueur de l'OL et de l'AS Monaco a provoqué un penalty (95e) qu'Antoine Griezmann n'a pas su transformer. A revoir.

Les tauliers ont répondu présent

A Solna, le capitaine Hugo Lloris a réalisé la parade qu'on attendait de lui à 0-0, en remportant son duel devant Marcus Berg (38e). Le joueur de Tottenham a également fait barrage à Emil Forsberg sur la fin. S'il n'était pas au meilleur de sa forme, Raphaël Varane a été solide. Dans l'entrejeu, on a retrouvé un immense Ngolo Kanté, qui a compensé l'absence de son comparse Paul Pogba, en grattant un nombre incalculable de ballons. Dans un match qui paraissait mal embarqué, Kylian Mbappé a débloqué la solution sur un exploit individuel même s'il a bénéficié d'un contre favorable sur son but.