Bruno Genesio (Stade Rennais)
Bruno Genesio (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OMBRE AU TABLEAU

Stade Rennais : Pierre Ménès épaté, un gros bémol ternit le récital contre Montpellier

Toujours aussi séduisant samedi contre le Stade Rennais au Roazhon Park lors de la 14e journée de Ligue 1 (2-0), le Stade Rennais n’en finit plus de régaler même si la machine n’est pas encore totalement réglée.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Noir

Plus rien ne résiste au Stade Rennais. Depuis que les Rouge et Noir ont surclassé le PSG avant la première trêve internationale, ces derniers semblent marcher sur l’eau après leur nette victoire à domicile contre le Montpellier HSC réduit à dix après l’expulsion de Téji Savanier.

« Le Stade Rennais a confirmé son match exceptionnel face à Lyon en fournissant une copie du même niveau contre Montpellier qui, sans Omlin, aurait pris une fessée mémorable, a confirmé Pierre Ménès sur son blog. Très franchement, Rennes est la meilleure équipe de France en ce moment. Une équipe qui tire 30 fois au but, ce n’est pas anodin. C’est surtout l’équipe qui, en Ligue 1, utilise le mieux la verticalité. Le jeu collectif rennais est systématiquement orienté vers l’avant avec, en plus, une super utilisation des côtés. »

Si le chroniqueur met en avant le nombre de frappes très élevée des Rennais contre le MHSC, il omet de préciser que seulement 7 d’entre elles ont été cadrées ! Un gros bémol que se charge déjà sans doute de rectifier Bruno Genesio jeudi avant la Ligue Europa Conference.

Pour résumer

Toujours aussi séduisant samedi contre le Stade Rennais au Roazhon Park lors de la 14e journée de Ligue 1 (2-0), le Stade Rennais n’en finit plus de régaler même si la machine n’est pas encore totalement réglée : les frappes cadées.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert