Stade Rennais - Mercato : ces 3 recrues qui nuisent à la réputation de Florian Maurice
Florian Maurice (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
VERRE À MOITIÉ PLEIN

Stade Rennais - Mercato : ces 3 recrues qui nuisent à la réputation de Florian Maurice

Le Stade Rennais a recruté massivement au mercato en s’appuyant sur l’expertise de Florian Maurice. L’ancien directeur sportif de l’OL n’a pas ramené que du bon.

A quelques heures de recevoir les Girondins de Bordeaux (19h), L’Équipe s’est penché sur le recrutement estival du Stade Rennais. Et affirme que la seconde partie du travail effectuée par Florian Maurice au mercato déçoit. Les chiffres sont là. Avec une seule victoire en sept matches, le bilan sportif du club breton post-mercato est plus sombre que la période précédente.

Certes, le SRFC est toujours troisième de Ligue 1 après dix journées et paye l’entrée musclée en Ligue des champions mais force est de constater que certaines recrues estivales coincent. « En premier lieu celles qui ont débarqué lors d’une toute fin de mercato qui commence à poser question », glisse le quotidien sportif. Pour étayer ses propos, nos confrères ont identifié trois joueurs bien précis. 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Rennes a pris plus de points avec Salin qu'avec Gomis

Le premier flop se nomme Dalbert, très décevant depuis son arrivée de l’Inter Milan et qui ne figure d’ailleurs même pas dans le groupe de ce soir ! En interne, son manque d’humilité serait déjà pointé du doigt, autant que son niveau... à tel qu’une réflexion sur la continuité de son prêt pourrait être menée d’ici à janvier.

Autre recrue décevante : Alfred Gomis, qui dégage une certaine fébrilité dans son jeu au pied. Cela est assez pénalisant pour le jeu prôné par Julien Stéphan. « Rennes a pris plus de points avec l’expérimenté Romain Salin qu’avec ce nouveau n°1 acheté 16 M€, une somme considérable à ce poste. Les dirigeants bretons, qui ont un temps contesté ce montant à verser en deux temps au DFCO, sont conscients d’avoir sans doute payé trop cher », glisse L’Équipe. Enfin, Jérémy Doku déçoit aussi, lui qui a été recruté à prix d’or (26 M€, record du club) pour remplacer Raphinha. « Si les dirigeants croient beaucoup en lui, il est le symbole de ces recrues qui se cherchent encore », conclut le quotidien. Il y a du pain sur la planche. 

Pour résumer

Le Stade Rennais n'a réussi qu'une partie de son mercato estival. Trois recrues estampillées Florian Maurice sont en souffrance cette saison.

Bastien Aubert
Article écrit par Bastien Aubert