ASSE : de nouveaux indices de taille lâchés sur la vente du club !
Romeyer et Caiazzo (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OPÉRATION RACHAT

ASSE : de nouveaux indices de taille lâchés sur la vente du club !

Désireux de passer la main à l’ASSE, Bernard Caiazzo et Roland Romeyer prennent le temps de la réflexion au sujet des éventuelles candidatures à éplucher.

Zapping But! Football Club ASSE : les joueurs en fin de contrat en 2021

La vente de l’ASSE n’est pas pour demain. Voilà comment RMC Sport a résumé la situation autour du club ligérien quelques semaines après la lettre ouverte de Bernard Caiazzo et Roland Romeyer en ce sens.

Afin de protéger les intérêts de l'ASSE et assurer son avenir, le duo de présidents stéphanois prend le temps de la réflexion et entend privilégier un projet mené par des investisseurs qui connaissent le football. Cela veut dire en creux que des fonds conséquents devront être apportés pour solidifier un éventuel projet de rachat.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Une enveloppe de 100 millions d’euros suffisante ?

Hier, Peuple Vert affirmait ainsi qu’il semble difficile « d'imaginer un investissement en deçà de 200 millions d'euros. » La radio sportive n’est pas aussi catégorique : « pour racheter et assurer l’avenir du club, c’est une enveloppe de 100 millions d’euros qu’il faut prévoir approximativement (30 à 40 pour le rachat puis 60 à 70 pour insuffler une nouvelle dynamique). » 

Aujourd’hui, aucun investisseur ne serait prêt à assumer ces fonds. Cela tombe plutôt bien. « Le club n’est pas dans une position d’urgence, mais dans une situation qui permettra à la direction des Verts de négocier plus tranquillement… ou de se contenter d’un statu quo ad vitam », conclut Timothée Maymon.