Krasso, ici devant Mauricio, a été expulsé en fin de match à SochauxCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
TOUJOURS RELEGABLES...

ASSE : la défense craque, Pintor vendange, Krasso voit rouge... les notes des Verts à Sochaux

L'ASSE a encaissé une nouvelle défaite, hier soir, à Sochaux (1-2), où Lobry et Cafaro ont touché du bois. Voici nos notes...

Zapping But! Football Club ASSE : La stratégie de Batlles est-elle la bonne ?

GREEN (5)

Il n'est pas intervenu sur le centre de N'Dour qui a provoqué le corner de l'ouverture du score, et sa passivité a semblé agacer ses défenseurs, Giraudon en particulier. Il a bien fini, avec une belle horizontale sur la fin, sur une frappe de Weissbeck (85e), et un face à face remporté devant Kalulu (88e). Mais le mal était fait.

 

BAKAYOKO (5), puis CAFARO

Reconduit après son bon match contre Grenoble, Bakayoko a fait preuve de sa générosité et de son engagement habituels. Il a mis le pied, a gagné ses duels. Cette nouvelle défaite n'est pas la sienne. Remplacé par CAFARO à l'entame du dernier quart d'heure. L'ancien rémois a raté une balle de 2-2 en tirant sur le poteau.

 

GIRAUDON (3)

De retour de suspension, l'ancien troyen a mis l'équipe en danger sur une hésitation (18e). Malgré sa qualité de relance, il tarde toujours à sécuriser la défense. Enrhumé par Sissoko (54e). Toujours aussi loin des attentes.

 

BRIANCON (4)

Buteur contre Grenoble, l'ancien nîmois a concédé le corner de l'ouverture du score sochalienne. Une perte de balle dangereuse (56e). Une tête sur le gardien sochalien (90e). Et une question : est-il vraiment adapté à ce système ?

 

PALENCIA (4), puis PINTOR

Batlles a fait appel à Palencia pour débuter la rencontre avec une option plus défensive à Bonal. Le premier but est venu de son côté mais l'Espagnol n'a pas été le Vert le plus décevant avec notamment une bonne ouverture pour Wadji (12e). Remplacé peu après le deuxième but sochalien par PINTOR, qui s'est dribblé tout seul sur son premier ballon (59e) avant de gâcher une occasion en or, seul face au portier sochalien (77e), puis une autre, sur un centre au cordeau de Lobry (82e)...

 

MONCONDUIT (5)

Agacé par l'arbitrage de M. Paradis, l'ancien Merlu a encore livré une prestation correcte. Une ouverture pour Wadji (37e), un décalage pour Lobry (82e).

 

LOBRY (5)

Préféré à Bouchouari, décevant lors de ses dernières titularisations, Lobry, vite en action, a joué de malchance avec une jolie frappe enveloppée qui a échoué sur la barre (16e). Actif, il n'a pas ménagé ses efforts. Un super centre vendangé par Pintor (82e).
 

MACON (3), puis MOUEFFEK

A gauche, Maçon, auteur d'une frappe dans les nuages (9e), a multiplié les centres approximatifs. Et les trous d'air. Il a fini avec des crampes. Remplacé par MOUEFFEK, pour les premiers pas de ce dernier en L2.

 

CHAMBOST (3), puis BOUCHOUARI

Derrière les deux attaquants, Chambost a été peu en vue. Peu influent et peu inspiré. Un match décevant, à l'image de l'équipe. Remplacé par BOUCHOUARI, auteur d'une bonne ouverture pour Cafaro
 

KRASSO (2)

Le meilleur buteur des Verts a perdu de sa superbe. A Sochaux, il a marqué sur penalty, évitant un 5e match sans but. Mais en étant en dedans, même s'il s'est illustré par un bon service pour Wadji (63e). Et il a terminé par un rouge, pour un vilain coup de coude. Il faudra donc faire sans lui contre le Paris FC, à minima...

 

WADJI (3)

L'attaquant sénégalais va vite mais cela ne fait pas tout... Une frappe dévissée (12e), une tête à côté (15e), une autre frappe dans les nuages (63e)... Heureusement qu'il a provoqué le penalty de la réduction du score. Un bon service pour Pintor (77e), aussi, mais on attend plus de lui.
 

ASSE

Difficile de gagner un match quand on encaisse un but à chaque début de mi-temps... Un penalty de Krasso a permis de redonner l'espoir mais Pintor a raté deux balles de 2-2, Cafaro a touché du bois et Krasso s'est fait expulser. Une nouvelle défaite qui maintient l'ASSE dans la zone rouge...

Pour résumer

L'ASSE a encaissé une nouvelle défaite, hier soir, à Sochaux (1-2), où Lobry et Cafaro ont touché du bois. Krasso a vu rouge après son penalty et les Verts ont encore payé cher leurs lacunes, trop fébriles derrière et trop maladroits devant.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.