ASSE : le conflit avec Ruffier franchit un nouveau cap
Stéphane RuffierCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
MISE A PIED

ASSE : le conflit avec Ruffier franchit un nouveau cap

L'Equipe annonce que Stéphane Ruffier a de nouveau été mis à pied par l'ASSE pour être rentré aux vestiaires avant la fin d'un entraînement individuel.

Après la catastrophique défaite de l'AS Saint-Etienne à Brest (1-4) samedi dernier, plusieurs voix se sont élevées pour réclamer un changement de gardien chez les Verts. Pierre Ménès, par exemple, a constaté que Stéphane Ruffier avait un Jessy Moulin dans chaque orteil. Mais de là à ce que le Basque retrouve une place de titulaire, il y a un pas. Qui s'est transformé en gouffre, à en croire L'Equipe.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Il a quitté prématurément un entraînement

Le quotidien sportif annonce ce soir que l'ASSE a mis à pied Stéphane Ruffier jusqu'au 2 décembre pour être rentré prématurément aux vestiaires lors d'une séance individuelle avec André Biancarelli. L'Equipe prend la peine de préciser que le Basque est parti "juste avant la fin", comme pour bien souligner le côté pointilleux de la sanction.

Dans une semaine, les deux parties se retrouveront pour un entretien préalable à une éventuelle sanction, qui pourrait aller jusqu'à un licenciement. Ce serait évidemment la solution préconisée par l'AS Saint-Etienne, qui économiserait les 2,8 M€ brut de salaires de son gardien. Seulement, il y a de fortes chances que ce dernier ne se laisse pas faire et poursuive le club devant les prud'hommes. La suite de ce triste épisode dans une semaine, donc…