Darnell BileCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SANCTION

ASSE : le jeune Bile s'est vraiment mis hors jeu

Après son coup de tête en finale du Tournoi de Limoges avec l'équipe de France U18, Darnell Bile ne semble pas près de revoir la sélection. Ni de porter à nouveau le maillot vert en équipe première...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

A l'instar d'Ayman Aiki, Darnell Bile faisait partie de la sélection nationale U18 qui a disputé le Tournoi international de Limoges pendant la trêve internationale. Face à l'Estonie (3-0), lors du premier match, Aiki s'est illustré en ouvrant le score sur penalty avant de se muer en passeur décisif lors du deuxième match, contre l'Ecosse (5-1), Bile étant quant à lui à l'origine d'un autre but. Mais lors de la finale contre la Pologne (2-3), Bile a fait parler de lui en se faisant expulser quelques minutes après son entrée en jeu suite à un vilain coup de tête à un adversaire. Une expulsion qui a mis un terme prématurée à la rencontre puisque la France avait déjà reçu trois cartons rouges. Un geste que le joueur pourrait payer cher puisque le sélectionneur Bernard Diomède a fait comprendre qu'il ne convoquerait plus les fautifs.

Il avait déjà été expulsé lors du dernier match de la réserve

Et l'ASSE, de son côté, a décidé de sanctionner son joueur. Bile a été convoqué par ses dirigeants qui tenaient à lui infliger une sanction « pédagogique ». L'attaquant avait déjà eu des problèmes de comportement depuis son arrivée dans le Forez, notamment pour des histoires de bizutages. Son renvoi avait été envisagé mais son gros potentiel avait incité les dirigeants à être conciliants avec lui. Et le 18 septembre dernier, il avait déjà été expulsé avec la réserve, contre Bourgoin (0-1)... Sur Instagram, le joueur a tenu à présenter ses excuses. « Je présente mes excuses au staff de la Fédération Française de Football, à mes coéquipiers, ainsi qu'au peuple vert (dirigeants-entraîneurs + supporters) pour ce mauvais geste... L'erreur est humaine, le contexte du match était particulier... J'apprends ».

Son premier contrat professionnel remis en cause

Laurent Batlles avait fait entrer Bile en jeu en fin de rencontre, à la place de Jean-Philippe Krasso, à Valenciennes (2-2), puis contre Bastia (5-0). Arrivé en provenance de l'AC Boulogne-Billancourt, Bile, élu meilleur espoir du tournoi international de Ploufragan cet été, avait intégré l'équipe réserve cet été, et il avait flambé durant la préparation. Alors qu'il fêtera ses 17 ans le 28 octobre et qu'il entre dans la dernière année de son contrat aspirant, l'ASSE envisageait de le faire signer professionnel. Mais son coup de tête pourrait bien changer la donne. Interrogé sur le joueur lors de son point-presse de jeudi dernier, Laurent Batlles, lui, a préféré ne pas s'exprimer. « Il n'est pas dans mon groupe de travail », s'est-il contenté de répondre. Ce qui laisse à penser que Bile n'est pas près de revoir les pros.

Olmeta en avocat !

Pascal Olmeta, l'ancien gardien de Bastia et de l'OM, dont le fils évolue en équipe de France U18, a pris la défense de Darnell Bile et des autres joueurs expulsés contre la Pologne. « Ce qui me dérange, c’est qu’on traite ces enfants de racailles. Mettre un coup de tête, ça ne va pas, je ne suis pas d’accord avec ça. Mais je n’admettrais jamais que l’on traite des enfants de cette façon-là », s'est-il offusqué.

Pour résumer

Après son coup de tête en finale du Tournoi de Limoges avec l'équipe de France U18, Darnell Bile ne semble pas près de revoir la sélection. Ni de porter à nouveau le maillot vert en équipe première, vu ce qu'ont dit Batlles et Diomède...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.