Anas Namri, ici à gauche, à AmiensCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
REVELATION

ASSE : le jeune Anas Namri en redemande !

Lancé dans le grand bain par Laurent Batlles à Amiens (1-0), Anas Namri (20 ans) espère enchaîner contre Rodez, samedi, en Coupe de France. Et découvrir le stade Geoffroy-Guichard, lui qui évoluait en réserve à Troyes la saison dernière...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

Cet été a été celui de tous les changements pour l'ASSE. Si le duo d'actionnaires est toujours à sa tête, le club forézien a changé de coach, d'équipementier, de sponsor maillot. Il a vu aussi partir 29 joueurs sous contrat professionnel, un record, alors que dans le même temps 11 recrues ont débarqué. Ou plutôt 12, en comptant Anas Namri, débarqué en provenance de la réserve de Troyes, sur les recommandations de Laurent Batlles qui l'avait connu à l'Estac. Le jeune ailier reconverti piston n'était là que pour un essai avec la réserve, au départ, mais l'ASSE, séduite, lui a fait signer un contrat professionnel d'un an avec une deuxième année en option. Intégré à l'équipe première lors du stage de cohésion au Chambon sur Lignon, en Haute-Loire, durant la trêve internationale, Namri (20 ans) frappait à la porte et ne s'en cachait pas.

« Je vais montrer que Troyes s'est trompé »

« Ce contrat, je suis allé le chercher, je ne me suis jamais découragé, avait-il confié à L'Est-Eclair. Je vais montrer que Troyes s'est trompé. Ce contrat pro, je l'ai bien mérité. Saint-Etienne, ça ne se refuse pas. Si on m’avait dit que je signerais mon premier contrat pro là-bas ! Même si la situation sportive est difficile, je suis optimiste, ça travaille bien. Je ne me ferme aucune porte. Si on me fait confiance, c'est que j'ai ma carte à jouer ! » Et la récompense est venue le week-end dernier. Exit Sergi Palencia et Yvann Maçon, Batlles a décidé de lancer son protégé dans le grand bain à Amiens. Et bien lui en a pris puisque l'ASSE est allée chercher en Picardie son premier succès à l'extérieur de la saison. Une victoire qui lui permet de revenir à 1 point du premier non relégable, Annecy, et de s'éviter une grosse crise. Dans son couloir, Namri a livré une première plutôt intéressante, confirmant sa générosité. Il ne s'est pas fait prier pour défendre et s'est porter à l'attaque sans complexes, même s'il n'a pas tout bien fait, ratant notamment quelques centres ainsi qu'une touche. Pas simple de passer du N3 à la L2 mais il n'a pas déçu et devrait être revu. Ce qu'il espère, comme il l'a confié au Progrès en quittant le stade de la Licorne. « Quand j’ai vu à la causerie que je serai titulaire, j’étais content et un peu stressé, a-t-il expliqué. L’engagement total, c’est mon jeu, je donne tout. En plus avec des supporters venus en nombre comme ça, on ne peut pas les décevoir. Il faut savourer la victoire et enchaîner avec la Coupe de France contre Rodez, en espérant que je reste dans le groupe ! » Motivé, le garçon !

 

Pour résumer

Lancé dans le grand bain par Laurent Batlles à Amiens (1-0), Anas Namri (20 ans) espère enchaîner contre Rodez, samedi, en Coupe de France. Et découvrir le stade Geoffroy-Guichard, lui qui évoluait en réserve à Troyes la saison dernière...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.