Ultras de l'ASSE face au FC Nantes
Ultras de l'ASSE face au FC NantesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
DISCIPLINE

ASSE, OL, OGC Nice : le Chaudron, le supporter lyonnais ayant agressé Payet, Boateng et Schneiderlin connaissent leurs sanctions

La commission de discipline a rendu son verdict concernant les événements survenus lors de la 20e journée de Ligue 1.

Zapping But! Football Club ASSE : descente, coup de balai, les fausses bonnes idées qui circulent

Expulsé lors de la 20e journée, Morgan Schneiderlin a écopé d'un match ferme de la part de la commission de discipline de la LFP. L'ASSE, elle, voit planer un nouveau sursis au-dessus de Geoffroy-Guichard en raison des débordements survenus lors du match contre Nantes avant la trêve hivernale. Enfin, le supporter lyonnais ayant lancé une bouteille sur Dimitri Payet lors de l'Olympico voit sa licence FFF suspendue jusqu'à la fin de l'année. Il a déjà été condamné par l'OL et au civil pour son agression.

Un match ferme plus un avec sursis : Seidu (Reims).
Un match ferme : Schneiderlin (Nice), Hamel (Clermont), Boateng (OL).
60.000€ d’amende et huis clos total, avec sursis, sur le stade Geoffroy-Guichard.
Mathieu Barthomeuf, supporter de l’Olympique Lyonnais à l’origine d’un jet de bouteille en direction de Dimitri Payet, voit sa licence FFF suspendue jusqu'au 31 décembre 2022.

Un huis clos total plane sur le Chaudron

Parce que ses ultras ont craqué de nombreux fumigènes lors du match contre Nantes (0-1) juste avant la trêve, l'AS Saint-Etienne va désormais vivre sous la menace d'un huis clos total, infligé ce soir par la commission de discipline de la LFP.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.