Les Verts ont sombré contre Rodez (0-2), ils coulent à picCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DESASTRE

ASSE - Rodez : plus nuls tu meurs... les notes des Verts

L'ASSE a sombré en s'inclinant à domicile face à Rodez (0-2) samedi après-midi. Voici nos notes pour les Stéphanois...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

DREYER (3)

Impuissant sur les deux buts de Rodez alors qu'il n'avait quasiment rien eu à faire avant l'ouverture du score. Sur ses relances, il a plus souvent trouvé un Ruthénois qu'un coéquipier...

 

NAMRI (2)

Batlles a renouvelé sa confiance à Namri malgré son match très difficile à Metz (1-2). L'ancien réserviste troyen, latéral droit dans le 4-3-3 mis en place par son coach, est à nouveau apparu bien léger pour la L2. Malheureux sur son CSC, il a cédé sa place peu après à BAKAYOKO, dont on se demande pourquoi il n'est pas plus souvent titulaire dans cette défense là...

 

GIRAUDON (2)

L'ancien troyen a défendu en avançant et répondu présent dans l'agressivité, ce qui n'a pas souvent été le cas depuis qu'il a rejoint l'ASSE. Mais il a laissé ses coéquipiers finir à 10 en se faisant expulser pour un vilain geste. Pas vraiment digne d'un joueur supposé être un cadre de l'équipe. Abandon de poste, c'est une faute professionnelle non ?

 

NADE (3)

D'entrée de jeu, il a fait preuve d'impact dans les duels, quitte à faire quand même beaucoup de fautes. Avant de couler avec le navire.

 

PETROT (2)

Latéral gauche, l'ancien andrézien a souffert d'un bout à l'autre de la partie. Des hésitations à la pelle. Vraiment un sale match, mais Batlles l'a quand même laissé jusqu'à la fin...

 

MOUTON (3), puis PINTOR

Au milieu, Mouton a livré une prestation assez neutre, noyé dans la masse et la médiocrité ambiante. Remplacé par PINTOR, qui a trouvé le poteau sur un coup franc (89e).

 

BOUCHOUARI (4)

Le jeune marocain a sans doute été le meilleur Vert sur le terrain, ou plutôt le moins mauvais. Il a tenté de sortir un peu l'équipe de sa torpeur avec ses accélérations. En vain.


 

LOBRY (3), puis MOUEFFEK

Comme à son habitude, Lobry a été actif et combatif mais il a manqué de vitesse dans ses enchaînements. Remplacé par MOUEFFEK, qui a rappelé dans le dernier quart d'heure qu'il est vraiment un bon joueur. Tellement frustrant qu'il soit si rarement opérationnel...


 

WADJI (3)

Le Sénégalais a évolué en ailier droit. S'il a obtenu un bon coup franc (27e), il a été en grande difficulté techniquement, que ce soit dans ses contrôles, ses conduites de balle, ses dribbles ou ses passes. Et dire qu'en venant de Karabag, on imaginait que l'ASSE avait recruté un joueur de Ligue des champions !
 

KRASSO (2)

Capitaine, comme à Metz, il s'est signalé par une bonne frappe (83e). Mais le reste du temps, il n'a pas existé. Vraiment décevant. Une nonchalance qui interpelle. Se prendrait-il pour un autre ?

 

CAFARO (3), puis SABAN

Sur son aile gauche, Cafaro a fait illusion en début de partie mais il a vite baissé le pied. Il a simulé deux penaltys (12e, 57e) avant de sortir sous les sifflets. Remplacé par SABAN, que l'on imaginait titulaire après ses entrées remarquées des deux dernières rencontres...

 

Pour résumer

L'ASSE a sombré en s'inclinant à domicile face à Rodez (0-2) samedi après-midi. Pas un Vert pour rattraper l'autre ! Très faibles techniquement, les protégés de Batlles ont finir à 10 suite à l'expulsion de Giraudon. Une nouvelle prestation indigne qui pourrait être lourde de conséquences...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.