Nîmes – ASSE (0-2) : Khazri et Bouanga régalent, Green épate, le maintien prend forme... les notes des Verts, vainqueurs aux Costières
Khazri et Bouanga, avec AbiCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
SOULAGEMENT

Nîmes – ASSE (0-2) : Khazri et Bouanga régalent, Green épate, le maintien prend forme... les notes des Verts, vainqueurs aux Costières

L'ASSE se déplaçait ce dimanche à Nîmes dans un match crucial pour le maintien en L1. Un match qu'elle a remporté grâce à deux bijoux de Wahbi Khazri et Denis Bouanga.

Zapping But! Football Club ASSE : les meilleures déclarations de l'année 2020

GREEN (7)

Pour son baptême du feu, le jeune gardien a d'abord eu la baraka : son poteau gauche l'a sauvé sur une frappe en pivot de Ferhat (40e). Peu sollicité en début de match, il a sorti un coup franc puissant de Ferhat (48e) et a gagné son duel avec Koné (68e). Le penalty sifflé contre lui en fin de rencontre pour sa sortie autoritaire était injuste... mais il l'a sorti ! Des débuts tellement incroyables qu'ils appellent peut-être une suite...

DEBUCHY (6)

Dans la zone de Ferhat et Meling, le cîoté fort des Nîmois, le capitaine des Verts a fait bonne garde. Il s'est autorisé deux-trois centres, qui ne sont pas arrivés.

MOUKOUDI (6)

Son retour a fait du bien. Une grosse présence athlétique, toujours bien placé. Serein. Une tête sur la barre sur un corner d'Aouchiche (56e).

CISSE (6)

Le Sénégalais n'a pas pris de risques dans ses relances. Il a gagné quasi tous ses duels. De bons jaillissements.

TRAUCO (7)

Un très bon centre qu'Abi n'a pu qu'effleurer (17e), une bonne ouverture pour Bouanga (26e), puis une deuxième (50e)... Le Péruvien a livré un très bon match, conquérant tout en étant vigilant défensivement.

NEYOU (6), puis MOUEFFEK

Sentinelle dans le 4-3-3 mis en place par Puel, Neyou a apporté son aisance technique et de la fluidité au jeu. Son meilleur match depuis des semaines. Remplacé par MOUEFFEK, auteur d'une bonne entrée, pleine de percussion.

CAMARA (6)

Son pressing a fait mal aux Nîmois, comme sur cette balle de 2-0 où il a buté sur Reynet (41e).

AOUCHICHE (4), puis GOURNA

Relayeur, Aouchiche a déclenché la première frappe, du gauche, beaucoup trop molle (10e). Beaucoup d'imprécisions, de déchet dans ses passes. Et il rechigne toujours à aller au duel. Encore tendre... Remplacé en fin de match par GOURNA.

ABI (6), puis YOUSSOUF

Ailier droit, à un poste où il avait été transparent à son entrée en jeu contre Monaco (0-4), Abi a délivré une passe décisive à Khazri, d'une bonne remise dos au but. Intéressant quand il a pris la profondeur même si on ne l'a pas senti très à l'aise balle au pied le long de la ligne, lui qui est gaucher. Remplacé à l'heure de jeu par YOUSSOUF, poste pour poste...

KHAZRI (6), puis HAMOUMA

En pointe, Khazri a ouvert le score d'une belle frappe en lucarne, lui qui avait offert à l'ASSE sa dernière victoire, à Angers (1-0). L'homme du sprint final, chez les Verts, c'est lui ! Remplacé à l'heure de jeu par HAMOUMA, auteur d'un but refusé d'une jolie volée, pour un hors jeu de Bouanga (72e).

BOUANGA (7), puis MONNET-PAQUET

Titulaire de dernière minute à la place de Nordin, blessé durant l'échauffement (cuisse), Bouanga a pris un gros tacle de Deaux, d'entrée (1ere), puis un autre, d'Alakouch, averti sur le coup (11e). Une frappe dans les nuages (36e). Il s'est battu, a bien pressé, a sorti un ballon chaud (63e), et il a signé le but du break d'un missile. L'homme du match... avec Green ! Remplacé par MONNET-PAQUET.