ASSE, Girondins - Mercato : une ouverture de dernière minute apparaît dans le dossier M’Baye Niang !
M'Baye Niang (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
BRÈCHE ?

ASSE, Girondins - Mercato : une ouverture de dernière minute apparaît dans le dossier M’Baye Niang !

Si l’ASSE s’est déjà mis en quête d’un buteur d’ici à la fin du mercato hivernal à minuit, les Girondins de Bordeaux d’un certain Jean-Louis Gasset ne sont pas loin derrière.

L’ASSE et les Girondins de Bordeaux, même combat. Au-delà du fait que les deux équipes viennent d’essuyer un échec contre l’OL en championnat, celles-ci sont lancées à la recherche d’un attaquant digne de ce nom d’ici à la fin du mercato à minuit. Autre point commun : leur cible favorite se nommerait M’Baye Niang. A 26 ans, l’attaquant du Stade Rennais est sur le départ cet hiver mais n’a pas encore pris de décision concernant sa future destination.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU STADE RENNAIS

Les enchères vont monter

Sous contrat jusqu'au 30 juin 2023, Niang se sait également courtisé en Espagne (par Valladolid), en Turquie (par le Besiktas). Outre la présence de son ami Hatem Ban Arfa en Gironde, l’attaquant sénégalais pourrait être influencé par un autre élément... « Rusé comme un renard, Jean-Louis Gasset attendrait lundi après-midi pour sortir du bois et pouvoir coiffer tout le monde au buzzer, explique L’Équipe. Habitué à ce genre de situation, le Rennais va prendre son temps afin de faire monter les enchères. » 

Al Shabab a activé un plan B avec Ighalo

Foot Mercato révélait la semaine dernière que ce même Niang était courtisé par Al Shabab. Le club saoudien apprécie le profil de l’international sénégalais... mais un peu moins d'autant qu’il tarde à faire son choix. Du coup, Al Shabab a démarré les négociations avec les représentants d’Odion Ighalo (32 ans). "L'offre et le projet présentés par l'écurie saoudienne ne laissent pas le Super Eagle et son clan indifférents », précise FM.

Et l’ASSE et les Girondins de peut-être disposer très bientôt d’un concurrent en moins dans le dossier Niang...