Roland Romeyer et Bernard Caiazzo
Roland Romeyer et Bernard CaiazzoCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
FINANCES

ASSE – Mercato : le dossier Mohamed pousserait les dirigeants à une solution très risquée

Alors que le dossier Mostafa Mohamed s'enlise, l'ASSE aurait opté pour une solution risquée afin de pouvoir le recruter.

C'est un dossier qui était ouvert avant même que le Mercato hivernal n'ouvre officiellement des portes. Seulement, l'ASSE ne parvient pas à le conclure pour le moment. Le club stéphanois veut à tout prix recruter Mostafa Mohamed mais un accord avec Zamalek reste bien difficile à trouver.

En cause, et comme nous vous le répétons depuis des semaines, les modalités de paiement. Si les deux clubs se seraient entendus sur un transfert de 4,1 millions d'euros, Zamalek attendrait de recevoir la somme cash, pratique loin d'être courante dans le fonctionnement habituel des transferts, habituellement échelonnés.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Un nouveau crédit pour financer Mostafa Mohamed ?

Problème, sortir une telle somme dès ce mois de janvier semble une mission impossible pour un club comme l'ASSE déjà en difficulté financière avant que le Covid-19 et le fiasco Mediapro viennent encore plus compliquer la donne. Voilà pourquoi, comme l'explique le journaliste de Telefoot Fabrice Hawkins, les Verts n'auraient d'autres choix que d'opter pour une solution risquée.

« L'ASSE doit contracter un nouveau crédit bancaire pour proposer l’offre actuelle au Zamalek. Sur les modalités de paiement, la marge de manœuvre des Verts est faible », explique ce dernier. Pour financer l'arrivée d'un Mostafa Mohamed désireux de rejoindre le Forez, les dirigeants stéphanois seraient donc contraints de vivre un peu plus à crédit. Une contrainte forcément risquée au vu du contexte actuel, et qui ne va pas rassurer sur les finances du club pour l'avenir.

Pour résumer

L'ASSE ne parvient pas à conclure l'arrivée de Mostafa Mohamed. Pour conclure le dossier, les Verts pourraient en appeler aux banques.

Julien Pédebos
Rédacteur
Julien Pédebos