Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

FC Nantes - L'oeil de Denis Balbir : « Après l'Olympiakos, on a vu cette équipe plus belle qu'elle ne l'est »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur la lourde défaite du FC Nantes (1-4) sur la pelouse de l'AS Monaco.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

« Pour le premier de ses trois déplacements de la semaine, le FC Nantes a volé en éclats à Monaco (1-4). Les Canaris vont devoir se remettre en questions rapidement. Au niveau des points, Nantes est aujourd'hui à la peine en Ligue 1, à lutter avec les équipes visant le maintien. Au niveau du contenu, on s'était peut-être tous enflammés un peu vite après la victoire européenne face à l'Olympiakos. On a sans doute vu cette équipe plus belle qu'elle ne l'est.

« On ne pouvait pas s'attendre à voir Nantes s'écrouler à ce point... »

Contre Monaco, Nantes a concédé deux buts très rapidement avant de baisser complètement les bras. A Louis II, les Canaris ont été amorphes. Pas de réaction, aucun sentiment de révolte. On est loin de l'équipe qui avait affiché tout son caractère pour aller chercher la Coupe de France l'an passé. Antoine Kombouaré va devoir secouer ses joueurs. Il faut vraiment que tout le monde se fasse violence de toute urgence. Même si la saison de la confirmation est toujours difficile, on ne pouvait pas s'attendre à voir Nantes s'écrouler à ce point.

Cette saison, le FC Nantes affiche d'énormes manques au niveau défensif. C'est surprenant car Nantes a exactement la même défense à trois que l'an passé avec Jean-Charles Castelletto, Andrei Girotto et Nicolas Pallois mais cette année, ça ne fonctionne pas. Depuis le début de saison et malgré leur expérience, les trois centraux alternent à tour de rôle les prestations correctes, passables et insuffisantes. Antoine Kombouaré a été lui-même défenseur et je pense que, s'il avait la solution, il l'aurait mis en pratique. Malheureusement, Nantes n'a pas l'effectif pour remplacer ses joueurs en méforme. Peut-être que la relance passe par un changement de système... En tout cas, il va falloir tenter quelque chose.

« Les critiques contre Kombouaré ? C'est le jeu »

Offensivement, ce n'est pas non plus la joie au FC Nantes et Antoine Kombouaré se retrouve critiqué par certains pour ses choix. Dimanche, il a laissé Ludovic Blas et Mostafa Mohamed sur le banc. Personnellement, je ne juge pas les choix. Le choix des entraîneurs sont souvent expliqués par ce qu'ils voient aux entraînements. Oui, Ludovic Blas est le maître à jouer du FC Nantes et l'un des meilleurs joueurs de la saison passée mais, depuis cet été et son faux-départ à Lille, il n'est plus que l'ombre de lui-même. Sa présence sur le banc à Monaco n'est pas sans raisons. Peut-être qu'avec l'enchaînement des matchs à venir, Antoine Kombouaré s'est dit qu'il aurait besoin d'un Blas à 100% ?

Concernant Mostafa Mohamed, qui est un attaquant de position, il est peut être plus à l'aise à domicile. Je pense qu'à Louis II, Kombouaré a voulu jouer sur la vitesse des contre-attaques avec le trio Simon – Guessand – Ganago. La stratégie n'a pas payé puisque Nantes a pris une valise mais ça s'arrête là. Quand on est du mauvais côté du classement on discute un peu plus les choix d'un entraîneur que quand il gagne. C'est le jeu. A mon sens, Antoine Kombouaré est quand même suffisamment expérimenté pour savoir ce qu'il fait. Il faut maintenant que ses joueurs le suivent... »

La chronique FC Nantes de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur la lourde défaite du FC Nantes (1-4) sur la pelouse de l'AS Monaco. Un succès qui interroge sur l'état de la défense des Canaris et les choix d'Antoine Kombouaré.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.