LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « Ce titre, c'est celui du travail qui paie »
Christophe Galtier et Burak Yilmaz, symboles d'une saison lilloise incroyable.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

LOSC – L'oeil de Denis Balbir : « Ce titre, c'est celui du travail qui paie »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de la Ligue 1. Retour sur le titre de champion glané par le LOSC au nez du PSG.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : les meilleures punchlines d'El Pibe de Oro

« En gagnant à Angers (1-2), le LOSC est allé au bout et a décroché le titre. C'est ultra-mérité. Cela récompense la régularité d'une équipe, la meilleure défense du championnat mais également un joueur hors norme comme Burak Yilmaz, un jeune prometteur comme Jonathan David... Le titre de Lille, c'est la récompense d'un travail de recrutement très pointu sur la durée. D'une équipe qui a su perpétuellement se rebâtir malgré les départs de Nicolas Pépé puis de Victor Osimhen sur les deux dernières saisons.

Cette saison, il n'y a pas grand-chose à gommer à Lille. Cette équipe a su être performante dans les tournants, en gagnant son derby par deux fois, mais également à Paris et à Lyon. Ce LOSC méritait plus que le PSG, qui n'a pas réussi à rattraper les points perdus en début de saison. Au delà des individualités, Christophe Galtier a su bâtir un vrai collectif. Le Marseillais a toujours eu les bons mots pour son groupe. Finalement, le dénouement est assez logique. Tout le monde doit être content de ce titre de Lille. C'est celui d'un travail qui paie.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU LOSC

« J'ai peur qu'on tombe dans une habitue très française »

Aujourd'hui, le LOSC fait la fête. Maintenant il faut envisager l'après, la construction de la saison prochaine. Le nouveau projet lillois, porté par Olivier Létang, sera-t-il en capacité d'assumer cette couronne en Ligue des Champions ? J'ai peur qu'on tombe dans une habitude très française : celle d'être content d'être champion, de faire la fête mais de partir assez vite dans les intérêts individuels. Le LOSC va jouer la C1. Il n'y a plus qu'à espérer qu'il ne s'affaiblisse pas trop.

C'est maintenant que Lille va devoir être pertinent dans son recrutement. Plusieurs joueurs majeurs sont annoncés sur le départ, l'entraîneur aussi... Il va falloir compenser ces départs intelligemment. Il ne faut pas que ce titre lillois ne soit qu'un coup d'épée dans l'eau. Le chantier sera important. Le LOSC doit désormais prouver que la science du recrutement qui existait sous Luis Campos n'est pas partie avec lui. Ce serait vraiment gâcher le titre remporté dimanche soir que de rater la saison prochaine... »

Pour résumer

Si Denis Balbir est heureux de voir le LOSC champion de France, il espère que l'après sera à la hauteur du travail fourni cette saison.

Alexandre Corboz
Article écrit par Alexandre Corboz