La terrible image d'Amine Harit, blessé contre Monaco.Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

OM - L'oeil de Denis Balbir : « On ne peut avoir que de la peine et de la douleur pour Harit »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des clubs de Ligue 1. On s'attarde sur le spectaculaire Monaco - OM (2-3) et la grave blessure d'Amine Harit, forfait pour le Mondial au Qatar.

Zapping But! Football Club Les 10 rencontres immanquables de Ligue 1 Uber Eats 2022/23

« Si l'OM est allé chercher un succès épique face à l'AS Monaco (3-2), la première image que l'on retient c'est quand même la détresse d'Amine Harit, victime d'une grave blessure la veille de s'envoler pour sa deuxième Coupe du Monde avec le Maroc. C'est catastrophique pour un joueur qui vibre pour son pays et qui attendait tellement de ce Mondial au Qatar. Amine Harit rejoint une longue liste de footballeurs blessés à la dernière minute... Avec une rééducation difficile qui l'attend. On ne peut qu'avoir que de la peine et de la douleur pour lui.

Sur ce match, on notera quand même que l'OM a fait le job, a recollé au groupe de tête dans la course à la Ligue des Champions. Marseille est allé chercher ce succès avec les tripes à la 97e minute sur un coup de casque de Sead Kolasinac consécutif à un bon centre de Dimitri Payet. Un but venu clôturer un scénario incroyable. Le Réunionnais, justement, a fait une très belle entrée avec deux passes décisives. Même si Igor Tudor le met parfois de côté, Dimitri Payet a prouvé dimanche soir qu'il restait une valeur sûre de notre championnat. Je suis content pour lui.

« Cet OM est vraiment très perturbant »

Poussé par un stade Louis II qui lui offrait presque un match à domicile, Marseille est allé chercher ce dernier succès avant la trêve au mental. Encore une fois, face à une équipe de Monaco qui reste excellente individuellement mais qui affiche aussi des lacunes par instant, l'OM a affiché un peu tous les visages qu'on lui connait depuis l'arrivée aux manettes d'Igor Tudor. Cet OM est vraiment très perturbant et nous offre des montagnes russes émotionnelles. Un jour, Igor Tudor est un génie du coaching. Le match d'après, ça peut être le dernier des zéros... Il est finalement à l'image de ce Marseille inconstant.

Est-ce que ce succès peut calmer les supporters qui lui en veulent pour la Coupe d'Europe ? Je ne sais pas. La blessure est quand même profonde par rapport au scénario de Tottenham. Ce qui est sûr, c'est que l'OM a la nécessité d'être ambitieux sur ce championnat. Il faudra continuer à afficher la même envie de réussir pour la deuxième partie de saison. Désormais, il y a un mois et demi de trêve, du repos à aller chercher... Igor Tudor réclamant beaucoup de travail à son équipe, je pense que les joueurs auront besoin de recharger les batteries. »

La chronique OM de Denis Balbir

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité des clubs de Ligue 1. On s'attarde sur le spectaculaire Monaco - OM (2-3) et la grave blessure d'Amine Harit, forfait pour le Mondial au Qatar et sur le flanc plusieurs mois.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.