RC Strasbourg – Le bilan de Denis Balbir : « L'absence de la Meinau n'explique pas tout »
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

RC Strasbourg – Le bilan de Denis Balbir : « L'absence de la Meinau n'explique pas tout »

Pour Noël, Denis Balbir dresse le bilan de la mi-saison des clubs suivis par « But ! Football Club ». Zoom sur le RC Strasbourg.

Zapping But! Football Club Diego Maradona : le monde du football rend hommage à El Pibe de Oro

« Je ne suis pas de ceux qui expliquent que les difficultés du RC Strasbourg en Ligue 1 sont causés par l'absence de supporters. Bien sûr, il y a une ambiance extraordinaire à la Meinau, ce n'est pas non plus Liverpool, Lens ou Saint-Etienne. C'est vrai que le RC Strasbourg a souvent joué sur ce supplément d'âme pour mener à bien son retour en Ligue 1 mais pour moi, il y a d'autres facteurs. Même si le public aide, ce n'est pas lui qui marque des buts.

Comme beaucoup de clubs en construction, le Racing vit sa crise de croissance. Le plus dur est toujours de confirmer. L'année s'est mieux finie avec les victoires à Nantes (4-0) et à Angers (2-0) mais cela permet tout juste de sauver la tête de Thierry Laurey. Il y a quelques mois, un limogeage du coach était encore impensable. Sur ce début de saison, il a été menacé.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC STRASBOURG

« Le discours de Laurey passe-t-il toujours aussi bien ? »

Thierry Laurey est en place depuis longtemps. C'est rare de durer comme ça. Est-ce que son discours passe toujours aussi bien ? Les joueurs adhèrent-ils toujours autant à son message ? Le RC Strasbourg a aussi souffert de suspensions, de blessures... En ce moment, ça va un peu mieux. L'association entre Ludovic Ajorque et la recrue phare de la fin du Mercato Habib Diallo est aussi pour beaucoup dans le réveil alsacien.

Pour Strasbourg, j'attends de voir ce qui va se passer en deuxième partie de saison. Si le redressement se confirme, on oubliera cette entame délicate. En tout cas, Strasbourg reste une plate-forme importante du football français. J'espère que la Racing s'en sortira ».